Faire soi-même sa tisane aphro.

Préparer soi-même son aphrodisiaque

Préparation

Pour permettre au lecteur de bien utiliser les parties des plantes qui contiennent les principes actifs produisant des effets thérapeutiques et aphrodisiaques, nous expliquons brièvement la signification de la terminologie employée dans cette rubrique.

NB : Vous pouvez vous approvisionnez dans les marchés, les pharmacies et les herboristeries. Retenir que toutes les épices seules ou composées, en infusion, en décoction, en poudre, etc. sont des aphrodisiaques doux.

Infusion.

 Utilisée pour des plantes à l'arôme volatile dont les principes actifs perdraient de leur efficacité si elles étaient soumises à une ébullition prolongée. L'infusion, également appelée tisane, se prépare en versant de l'eau très chaude sur une quantité donnée de substance végétale (feuilles, fleurs, bourgeons); on mélange puis on laisse reposer l'infusion pendant cinq à sept minutes sous un couvercle. On filtre ensuite avec une passoire.

Décoction.

 On la prépare avec les parties des plantes dont. les principes actifs résistent parfaitement à la chaleur (racines, écorces, graines, feuilles dures, mélange de racines, feuilles et écorces). La décoction s'obtient en faisant bouillir dans de l'eau pendant cinq à vingt minutes à feu doux la substance végétale hachée  menu. On filtre ensuite avec une passoire ou à travers un morceau de toile.

Essence.

On la trouve prête à l'emploi dans les pharmacies et les herboristeries. Il s'agit de produits huileux extrait des parties des plantes contenant les principes actifs par distillation ou par d'autres procédés.

Teinture.

 On l'obtient en faisant macérer la substance végétale hachée dans de l'eau, de l'alcool ou du vin. La macération, effectuée dans un récipient ou bouteille en verre et à fermeture hermétique, devra durer de cinq à vingt jours, après quoi, il faudra filtrer le mélange. Pour les teintures alcooliques, on devra obtenir une température entre 35 et 70°; le poids de la substance végétale devra représenter 20% du poids de l'alcool.

Poudre.

 On l'obtient en pilant ou en râpant la plante séchée jusqu'à la réduire en poudre très fine. On peut ensuite mélanger cette poudre à des substances édulcorantes pour en faire des compresses et pastilles, en pressant la poudre dans des moules spéciaux.

Sirop.

 On l'obtient en  ajoutant au principe actif, sous forme de décoction ou infusion, une solution de sucre et eau. Le principe actif de chacune des plantes doit être dissous dans les quantités indiquées dans les recettes, dans 100 g d'eau mélangée à 180 g de sucre.

Jus.

 C'est la partie liquide de la plante fraîche obtenue par pression ou par centrifugation.

Extrait fluide.

 C'est une préparation obtenue en faisant dissoudre les principes actifs de la plante dans de l'alcool. 

6 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau