Romarin.

1-Identification

Nom français :ROMARIN

 Nom scientifique : Rosmarinus officinalis

 Famille : Labiacées

 Habitat

Le romarin appartient à la famille des labiacées; il pousse à l’état sauvage dans les régions côtières du bassin méditerranéen. Il était autrefois appelé rhos marinum à cause de sa préférence pour les climats maritimes. Il est abondamment cultivé dans les jardins et potagers pour ses nombreux usages culinaires et comme plante ornementale. C’est un arbrisseau pouvant atteindre jusqu'à deux mètres de haut, surtout chez les espèces cultivées. Le tronc est ligneux et très ramifié. Les feuilles, étroites et allongées, sont réunies en petits bouquets: elles sont vertes et brillantes sur leur face supérieure, tandis que la face inférieure est de couleur blanchâtre parce qu'elle est recouverte de poils cotonneux mélangés à des poils glandulaires contenant l'huile essentielle. Les fleurs se développent en petites grappes, à l'aisselle des feuilles; elles fleurissent presque toute l'année et présentent un calice labié, une corolle cylindrique de couleur bleu pâle lilas. Le fruit est composé de quatre akènes de forme ovale et de couleur marron, renfermés au fond du calice persistant.

 

Principes actifs :

Les principes actifs sont donnés par l'huile essentielle contenant: cinéol, bornéol, pinène, esters, des acides organiques, choline, glucosides et saponines.

 Parties utilisées :

Les parties de la plante que l'on utilise sont les feuilles et les branches; dans les herboristeries et les pharmacies, on les trouve séchées, ou sous forme de teinture, ou d'essence huileuse.

 2-Propriétés

Depuis toujours, le romarin est considéré comme un stimulant nerveux; il a des propriétés digestives, stimule la diurèse, calme les toux convulsives. L'huile essentielle a des propriétés rubéfiantes; elle est utile contre les rhumatismes et les douleurs musculaires. Dans l'industrie, l'essence de romarin est employée pour la préparation de liqueurs, de dentifrices et collutoires pour renforcer les gencives, de parfums et de produits cosmétiques, surtout contre la perte des cheveux.

 3-Indications thérapeutiques

Douleurs, fatigue, grippe, rhumatisme, faiblesse, etc

4-Action Aphrodisiaque

"... Je m'en enivre tous les jours, j'en ai toujours en poche ... ", écrivait Madame de Sévigné à sa fille dans ses fameuses Lettres, en parlant de l'eau de romarin. En effet, l'action stimulante du parfum intense agit sur les centres nerveux, l'action rubéfiante active la circulation du sang et influence également le système hormonal et l'appareil génito-urinaire en provoquant l'excitation des organes génitaux.

5-Préparations et doses

Effet excitant: 20 g de feuilles et branches dans 100 cl d'alcool à 70°; laisser macérer pendant une semaine. En prendre une demi-cuillerée à café dissoute dans de l'eau bouillante.

Infusion: une petite poignée de feuilles et de branches de romarin séchées en infusion dans de l'eau bouillante pendant dix minutes. En boire deux ou trois tasses par jour. Infusion: une petite poignée de feuilles et de branches de romarin séchées en infusion dans de l'eau bouillante pendant dix minutes. En boire deux ou trois tasses par jour.

Essence (huile essentielle): trois à quatre gouttes sur un morceau de sucre à chaque repas

vin: 50 g de feuilles et branches de romarin séchées laissées à macérer dans un litre de vin blanc sec pendant dix jours. En boire deux à trois petits verres par jour.

Comme liniment pour les douleurs musculaires ou rhumatismales: diluer un gramme de chacune de ces essences: romarin, origan, girofle, laurier, sauge, dans 100 g d'alcool à 80°. En frictionner légèrement la partie souffrante deux fois par jour. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau