Bon pour les hommes.

Exercices utiles à faire sur quatre mois pour tonifier le muscle pc.

NB: Bon pour combattre l'éjaculation précoce, la faiblesse sexuelle et le dysfonctionnement érectile. Ces exercices font de vous un homme efficace dans le lit.

Exercice1-Localisez votre muscle PC.

Le muscle PC ou muscle pubo -coccygien forme le bas de la cavité pelvienne et s'étend comme un hamac depuis l'os pubien jusqu'au bas de la colonne vertébrale ; c'est-à-dire  du tour de l'anus jusqu'au sphincter urinaire ( le périnée). Imaginez que vous urinez, puis essayez d'arrêter le flux avec une contraction musculaire rapide. Retenez ce geste. Le muscle que vous venez d'utiliser pour arrêter l'écoulement de la vessie est votre muscle PC (voir sur la figure). . C’est lui que vous utilisez aussi pour soulever ou pour faire bouger le pénis en érection si vous êtes debout ou assis.  Pour un bon fonctionnement de votre pénis vous devez  tonifier votre muscle PC.Il faut pour cela contracter son muscle PC lorsque l’on n’urine pas, maintenir la contraction  et  répéter le geste à intervalle régulier. Commencer par une série de courtes contractions au début et augmenter progressivement le nombre  et la durée des contractions. Rien ne presse. Soyez patient, vos efforts seront récompensés.

Exercice 2-Pissez-coupez  pour bien identifier les muscles du plancher pelvien ( le périnée).

Urinez en  contrôlant votre miction et en saccadant votre pipi : stoppez  le jet, relancez –le en le propulsant au maximum comme le font souvent les petits gamins. Interrompez  et relancez à nouveau. Encore et encore, autant de fois que vous le pouvez avec le minimum d’effort.  Retenez le geste et Localisez bien les muscles du périnée.

NB : Le geste qui vous permet de contracter à volonté le muscle PC pour stopper les urines, est à  retenir, à maitrisez  et à améliorer afin d’être reproduit plusieurs fois de suite à tout moment et en tout lieu sans contrainte. C’est le même geste volontaire qui vous permet de stopper le gaz ou les selles dans certaines circonstances.

Exercice 3  Réchauffez  votre muscle PC

-videz la vessie et adoptez une position confortable (assis, debout, couché, etc)

- Respirez, détendez vous.

-Contractez votre muscle PC (ou serrez les muscles du  périnée).

- Maintenez la contraction pendant deux à dix secondes tout en respirant.

-  Les muscles du ventre et ceux des fesses doivent rester détendus.

- Maintenant, relâchez la contraction pendant  2 à 10 secondes.

- Répétez la séquence contraction‐maintien‐relâchement de 10 à 30 fois.

Répétez cet exercice de 3 à 4 fois par jour

Exercice 4-Contractions standards.

Les matins, videz votre vessie et  dans une position confortable (couché, assis,  debout, accroupi, etc. ),  massez le périnée (zone allant de la base du pénis à l’anus)  contractez le muscle  PC pendant 5 secondes, puis relâchez 5 secondes. Répétez ces contractions 10 à 50 fois d’affilée. Inspirez, expirez. Ensuite, serrez  votre muscle PC aussi fortement que possible, en le maintenant serré pendant 20 à 40 secondes. Répétez ces contractions 10 à 50 fois d’affilée sans vous reposer. Respirez et recommencez autant de fois que vous pouvez.

NB : Pratiquez cette routine trois fois par jour durant 20 mn. Si vous ressentez des douleurs, modérez vos contractions, le temps de tonifier doucement votre muscle PC qui sans doute, est trop faible pour le moment. 

Exercice 5-Battements.

Tous les  jours et plusieurs fois dans la journée, Contractez votre muscle PC 15  à 40 fois de suite ( contraction, rétention   et relâchement). Par séance, répétez le cycle une douzaine de fois avec plusieurs séries de contraction et relâchement rapides. Vous pouvez faire cet exercice autant de fois que vous le pouvez, à tout moment et  dans n’importe qu’elle position  pour votre bien être sexuel. Essayez toujours de garder les muscles de votre estomac et des cuisses détendus.  Concentrez-vous uniquement sur le muscle PC tout en respirant normalement.

NB : Augmenter au fur et à mesure le nombre de contraction et le temps de rétention.

Exercice 6-Flexion, maintien et respiration.

Associé la contraction du muscle PC à votre respiration. Contractez le muscle PC en inspirant au maximum, retenez la contraction et l’air pendant 5 à 10 secondes puis relâchez la contraction en expirant. Répétez le cycle une dizaine de fois et plus. Vous pouvez faire cet exercice à tout moment,  en tout lieu, dans n’importe qu’elle position,  tous les jours et autant de fois que vous le désirez.

Exercice 7- Pendre une petite serviette

  • Accrochez  une petite serviette à votre pénis en pleine érection et soulevez-la en comprimant les muscles PC. Maintenez la position pendant 2-5 secondes, relâchez, et répétez 15 à 30 fois.
  • Placez votre main 2 à 5 cm au-dessus de votre pénis en érection. Serrez votre muscle PC pour soulever votre érection jusqu'à votre main. Maintenez la position pendant 2 à 5 secondes, relâchez, et répétez 15  à 30 fois.

Placez à nouveau votre main 2 à 5 cm au-dessus de votre pénis en érection. Serrez votre muscle PC pour soulever votre érection jusqu'à votre main. Cette fois, poussez doucement la main vers le bas pendant que vous soulevez votre pénis, créant ainsi une résistance. Maintenez la position pendant 2-5 secondes, relâchez, et répétez 30 fois.

Exercice 8 : pendre une serviette plus lourde

  • -Accrochez  une  serviette humide à votre pénis en érection forte et soulevez-la en comprimant les muscles PC. Maintenez la position pendant 5 à 10 secondes, relâchez, et répétez 40 fois.

 Maintenant, contractez  fortement le muscle PC et essayez de lever la serviette à plusieurs reprises. Lorsque vous commencez à vous habituer, mettez des serviettes plus lourdes jusqu’à ce que vous puissiez soulever une serviette de plage complète! Lorsque vous êtes en mesure de le faire, vous savez que votre pénis est en assez bonne forme.

Exercice 9 :Activer les muscles du périnée et de la cuisse

-Asseyez-vous avec les genoux pliés et la plante des pieds posez à plat sur le sol. Placez une serviette entre vos genoux et serrez.  Contractez et décontractez le périnée. Cela permettra d’activer à la fois les muscles pelviens et ceux de la cuisse intérieure. Répétez 20 fois.

-Allongez les jambes et en utilisant vos abdominaux, soulevez légèrement le bassin et soulevez alternativement la fesse droite et la gauche, en vous déplaçant d’abord vers l’avant puis vers l’arrière. A répéter de 30 fois.

Pour terminer, accroupissez-vous et écartez les jambes autant que possible. Gardez la plante de vos pieds au sol, bien à plat. Placez vos coudes près de vos genoux et joignez vos mains. Contractez et décontractez le périnée, inhalez et exhalez. Effectuez ces mouvements tranquillement, entre 15-20 fois .

 NB : Avec ces exercices vous pouvez apporter une nette amélioration à votre vie sexuelle et à l’incontinence sous effort. Ils vous aident également à prévenir les hémorroïdes et facilitent la circulation sanguine.

Exercice 10 : contrôle de l’éjaculation

Au lit, si vous sentez que vous êtes sur le point d’éjaculer, répéter le processus de compression, autant de fois que nécessaire pour retarder l’éjaculation. Cela marche à merveille. La maitrise  du processus viendra avec le temps. Après quelques séances d’entraînement, le sentiment de savoir comment retarder l’éjaculation  sans médicament deviendra pour vous une routine. Pas de souci et du courage.

NB : Si vous désirez faire durer l'amour plus longtemps, relâchez volontairement ces muscles quand vous approchez l'orgasme, ou au contraire contractez-les fortement . Vous arriverez ainsi à retarder votre éjaculation.

Exercice 11 : Tonifier son pénis  et masser la prostate.

  Allongé sur le dos, contracter le muscle PC pour faire bouger le pénis, c'est-à-dire pour le remonter et le tendre plusieurs fois de suite. A la fin, masser le périnée et la base du pénis avec la pommade tonisex GP, du beurre de karité ou une huile de massage.

NB : Il faut faire ça deux fois par jour sur trois mois, à raison de 30 contractions de suite, puis une  fois par jour à raison de 50 contractions pendant trois mois et vous serez au top. Aucune femme ne pourra vous défier au lit.

Exercice 12 : Masser, caresser le pénis.

 -Lubrifier le pénis avec la pommade tonisex GP ou E  ou le beurre de karité ou encore l’huile d’olive, etc.

-Masser la base du pénis et le périnée.

-Faire le signe OK (en joignant le pouce et l’index replié) et le faire glisser de haut en bas, et de bas en haut dans un mouvement de va et vient comme pour traire  le lait. Les mouvements doivent être alternés, fermes, lents et doux. La pression des doigts assez forte comme pour extraire un liquide du pénis. Ces caresses doivent être faites avec des arrêts et des reprises pour que l’homme n’atteigne pas tout de suite l’orgasme, associé à une retombée du pénis. Vous pouvez aller jusqu’à 100 ou 300 mouvements alternés.

NB : En agissant de la sorte, on provoque un afflux de sang dans les tissus érectiles (deux corps caverneux au-dessus et un corps spongieux au-dessous du pénis) ce qui  renforce l’érection, combat l’éjaculation précoce et les dysfonctionnement érectiles. Aucun médicament ne peut se substituer à un exercice pénal sans risque d’accoutumance. Tout homme dépassant la quarantaine doit entretenir son pénis sinon, lentement et sûrement il cessera d’être dans le lit. Madame s’en plaindra ou se cherchera autrement.

Exercice 13 :Masser le périnée, la base du pénis, la prostate, etc.

-Matin et ( ou) soir Lubrifier le pénis avec la pommade tonisex E ou GP, ou le beurre de karité ou  autre.

-Masser la base du pénis et le périnée pendant 2 à 5 minutes.

- Faire 30 à 50 contraction du muscle PC.

NB : Deux à six mois de traitement

Remarque : Comprendre l’érection.

Le principe de l’érection est simple : quand il y a désir sexuel, le cerveau envoie des signaux de stimulation sexuelle aux tissus érectiles du pénis (corps spongieux et corps caverneux). Ces derniers, parcourus par une artère, se gorgent de sang. Le reflux du sang est alors bloqué par les veines du pénis qui sont écrasées par une membrane rigide qui entoure le sexe. Sa pression augmente et accroît sa raideur. Le pénis ne revient au repos que lorsque les veines permettent au sang de s’échapper après l’orgasme, pour le laisser refluer. Une bonne érection exige donc une bonne circulation sanguine, un bon état d’esprit, une vie bien réglée sans abus d’alcool et de tabac. L’érection vient donc de la tête mais les produits naturels l’activent aussi en  agissant de façon révulsive sur les corps caverneux et spongieux afin de faciliter l’acte charnel du temps présent.

 

26 votes. Moyenne 3.85 sur 5.

Commentaires (2)

Alain NDIAYE
  • 1. Alain NDIAYE | 15/04/2016

La question que j'ai envie de poser c'est : Est ce que l'on doit faire tous ces exercices ou s'il faut en choisir.

moutadj001
  • 2. moutadj001 | 08/03/2015

Bonjour,
J'ai un problème, je suis un ejaculateur précoce
S'il vous plaît aider moi
Cordialement.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau