01-Sein: Développement.

Les seins de la naissance à la puberté

  A la naissance, La structure de la glande mammaire est inachevée. La glande reste au repos  pour toute la vie chez le garçon et jusqu’à la puberté chez la fille avant de subir d’importante transformation sous l’action de  différentes hormones de croissance et sexuelles. Deux à trois jours après la naissance, on peut même observer chez le garçon ou la fille, une crise génitale due à la suppression brutale des œstrogènes maternelles. Elle se traduit par un état congestif des seins avec une pigmentation de l’aréole et la saillie du mamelon. On peut alors observer une sécrétion lactée transitoire  due à la ramification des canaux galactophores primordiaux.   L’homme et la femme ont donc à la naissance des seins à l’état rudimentaire, mais chez les deux êtres, les seins ne subiront pas les mêmes transformations pour des raisons de dosage des hormonales (œstrogènes, progestérone, prolactine, testostérone, gonadostimuline ou hormone de croissance) et de présence de récepteurs spéciaux. Le sein n’a pas de  muscle mais des récepteurs spéciaux,  de glande mammaire noyée dans un tissu graisseux, de liquide lymphatique, des vaisseaux  sanguins et autres.  Sous l’action des œstrogènes sur les récepteurs, la glande mammaire va se développer  en forme de cône au moment de la puberté pour transformer la poitrine plate de la fille en poitrine galbée de femme. C’est donc chez la femme que les seins vont se développement pleinement pour jouer à l’avenir leur rôle nourricier, esthétique,  sensuel et sexuel.

A l’intérieur des seins, il n’y a donc pas de muscle mais de graisses, de glandes, de nerfs et des vaisseaux sanguins, le tout reposant sur les muscles pectoraux  et tout programme d’agrandissement doit en tenir compte. Il s’agira de renforcer les muscles pectoraux pour les préparer à porter un sein galbé et de fournir à l’organisme un peu plus d’œstrogènes bios avec une baisse de testostérone pour espérer agrandir les seins en toute sécurité. Cela a l’aire simple, mais le phénomène  est plus complexe.

3 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau