02-Sein:Développement, suite

Les seins, de la puberté à l’adolescence

Il faut savoir qu’il est impossible d'établir clairement le moment précis où chaque fille commence.sa.puberté à cause de l’âge relatif de la maturation du système nerveux central qui doit donner le coup d’envoi. En effet, les limites généralement admises varient entre 11ans et 14 ans et la puberté est due à la maturation du système nerveux central qui aboutit à la disparition du frein inhibant l'hypothalamus. Cette inhibition une fois levée, les centres hypothalamiques vont stimuler l’hypophyse qui va secréter deux gonadostimulines FSH et LH et sous l’influence des gonadostimulines les ovaires vont se mettre à secréter les hormones sexuelles. A partir de 9 ou 10 ans chez la petite fille, des œstrogènes sont sécrétés en petite quantité  progressive par les ovaires jusqu’à un pic entre 11 et 14ans, âge de la puberté. La jeune fille, voit alors apparaitre d’importantes modifications morphologiques à tous les niveaux : seins, pilosité, voix, fesses, cuisse, etc.

 Sous l’action des œstrogènes et de la progestérone, les seins se forment bien dans leur rondeur et apparence, se développent rapidement. Le développement est le  repère principal  de la puberté : il apparait d’abord une surélévation des mamelons, puis la glande mammaire proprement  dite se développe avec accroissement du mamelon et pigmentation des aréoles. Le sein ne se développe pas en une année mais de façon progressive sur une longue période allant de la puberté à la première grossesse avec l’élaboration des structures permettant la lactation. En effet, durant chaque cycle menstruel, le développement des seins se poursuit, les seins subissent des fluctuations selon les variations des concentrations plasmatiques d’œstrogènes et de progestérone. Mais souvent, à  16 ou 17 ans, grossesse ou pas, les organes sexuels changent de ceux d'un enfant en ceux d'un adulte. La jeune fille devient femme à tout point de vue. Les organes génitaux externes s’agrandissent. L'effet des œstrogènes sur les seins devient bien remarquable : dépôt de graisse, rondeur, luisance, attraction, développement des tissus du sein et croissance d'un système malléable étendu. Pour que les seins ne se développement pas sans arrêt, Mère nature à tout prévu. A 16 ou 17ans   la puberté prend fin et le niveau d'œstrogènes chute drastiquement pour s’équilibrer avec les autres hormones (progestérone, prolactine, testostérone). Toutes  les hormones seront secrétées dans une certaine proportion dont Dieu seul a le secret pour déterminer les différents états de la jeune fille devenue désormais femme à tout point de vue.

 C’est le tissu graisseux qui conditionne la grosseur et la forme des seins. La taille et la forme des seins d'une femme varient d’une communauté à une autre. La forme est souvent conique ou sphérique mais elle peut être discoïde, piriforme ou pédiculée. Chez certaines femmes, la quantité de tissu mammaire est grande, donc leurs seins sont gros. Chez d'autres, la quantité de tissu mammaire est moindre tout comme la quantité de gras. Les seins d'une femme sont rarement de la même taille. Il arrive souvent qu'un sein est légèrement plus gros ou plus petit, plus haut ou plus bas que l'autre ou qu'il n'ait pas tout à fait la même 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau