05-Anatomie du pénis.

Anatomie et physiologie du pénis                     

Découvrir le sexe de l'homme en image

Les sexologues, les gynécologues, les andrologues,  sont mieux placés pour nous parler du sexe en général et du pénis en particulier. C’est un domaine très complexe et on ne peut que vous donner un aperçu de la réalité dans les limites de nos connaissances et de nos recherches.

 Le pénis est ce qu’il y a de plus précieux chez l’homme. C’est la raison d’être d’un homme ; le centre de la vie et ce n’est pas pour rien que Dieu l’a mis au centre. Découvrons les points clefs en image.

Muscle pc corqs caverneux et spongieux

    Gland et p nis dessin P rin e p nis et corps

 Anatomie :

   L’intérieur du pénis n’est pas un muscle  comme le biceps et heureusement sinon le pénis serait incapable de se gorger et de se vider de sang à l’image d’une éponge active qui  remplie d’eau se vide de cette eau sous pression.   Vu du dehors, le pénis a une forme cylindrique et il l’est vraiment à l’image des trois cylindres   qui constituent  ses trois  parties érectiles que l’on peut sentir sous ses doigts :  un corps spongieux   qui entoure l’urètre et se termine par le gland puis de deux corps caverneux .  De la capacité de ces trois chambres et surtout des corps caverneux  à se gorger et garder le sang dépend en partie toute la puissante de l’érection. La taille, la grosseur n’interviennent qu’après pour un acte sexuel accompli. A chacun, sa verge  et son gland. C’est rare de rencontrer deux hommes qui ont le même format de pénis. Dieu seul est au commande ; chez certains c’est long, droit et gros, chez d’autres c’est  long tordu et gros, ou encore court et gros.  Le gland a aussi des formes très différentes d’un individu à l’autre ; gros et large ou large et mince.  Pourtant tous les pénis doivent  accomplir le même boulot.

 Au bout du gland, se trouve une petite fente, appelée méat.  La peau qui recouvre le gland du sexe s’appelle le prépuce.  Le frein est le petit filet qui se trouve sous le gland et qui retient le prépuce. Il est sensible et fragile.  Il se déchire facilement selon le travail à accomplir et les facilités de passage. Le scrotum est la poche qui contient les deux testicules. Il est naturel que le testicule gauche soit plus bas que le droit. Il est aussi normal que les bourses changent d’aspect en fonction des circonstances : tantôt rétréci, tantôt relâché.  Les testicules préfèrent  le froid à la chaleur. Le périnée est l’espace entre l’anus et la base des bourses.  L’urètre est le canal qui passe le long de la verge, entre les deux corps caverneux et par lequel s’écoule le sperme et l’urine . L’un ne pouvant jamais passer en même temps que l’autre. C’est un jeu de double robinet pour le chaud et le froid.

 L’érection

  Par un phénomène reflexe  complexe, conscient ou inconscient, soit du cerveau, soit d’une caresse, d’une odeur, d’une pensée ou autre  le sang   arrive  par les artères se bloqué dans le sexe, ce qui le fait durcir. Pendant quelques temps, le sang est bloqué, sous tension dans le sexe, il ne peut plus s'échapper, le membre viril devient  raide comme une bougie pendant  une durée très variable d’un homme à un homme. Mais  pour l’acte sexuel, Il vaut mieux que ce temps soit bien long que court. C’est là que réside, toute la puissance d’un homme dans le lit.

 Normalement, sa voie d'échappement, ce sont les veines, qui doivent remonter le sang au cœur, mais ces veines se bouchent car il y a des valvules, qui font office de clapets, le sang est bloqué là, ce qui permet l'érection. A un autre signal le pénis se videra de son sang, et c’est la détente. Une  érection forte est synonyme d’une bonne circulation sanguine et d’une santé des artères et des veines, d’où la nécessité d’un mode de vie sain.

 Rôle de l’érection

 -Le gonflement, le durcissement et l’élargissement du pénis permettent le rapport sexuel qui à son tour facilite la procréation et une parfaite relaxation de tout l’homme.

 -L’entrée et la sortie d’une grande quantité de sang facilite le nettoyage, la désintoxication des corps caverneux et spongieux.

 -La forte érection constante fréquente chez le jeune garçon facilite le grossissement et l’élargissement naturels du pénis et il faut reproduire cette pression sur une longue durée chez l’homme adulte pour agrandir le pénis. C’est la base de tout programme d’agrandissement naturel pour avoir des résultats permanents. Il ne peut en être autrement.  Je viens de vous révéler un grand principe qui parait simple, pourtant c’est la vérité.

Pourquoi  notre  programme est  efficace?

Cependant, érection forte ne veut pas dire agrandissement et c’est plus complexe que ça.  La démarche  est de créer naturellement les conditions d’une érection faible, moyenne et parfois forte selon le mode d’exercice à faire, ensuite de mettre les différentes chambres  du pénis sous pression  afin de faciliter d’une manière lente et sûre leur agrandissement.  Cela demande du temps et de la patience.  Selon la taille initiale du pénis, cela prendra le temps qu’il faut mais à terme le pénis va forcément augmenter raisonnablement de volume en longueur et en épaisseur. C’est la gymnastique du pénis qui oblige le pénis à contenir de plus en plus de sang.  On bloque le sang dans la verge et on le pousse vers le gland par des exercices  spéciaux conçus à cette fin. On habitue de cette façon le pénis à contenir de plus grandes quantités de sang et il doit s’agrandir en grosseur et sortir de son lit en longueur grâce aux étirements.   Au bout de quelques mois  voire une année cette condition devient permanent et votre pénis se verra plus grand aussi bien au repos qu'en érection, aussi bien en épaisseur qu'en longueur.  Le résultat devient plus rapide quand vous apporter par des suppléments alimentaires  certains éléments précieux dont les tissus de votre pénis ont besoin pour mieux croitre. Ainsi, avec la poudre tonisex GP  on peut ramener la durée du traitement à 6 mois en moyenne et c’est là le fondement de notre programme. Notre programme marche sans limite d’âge et a déjà soulagé beaucoup d’hommes qui ont eu le courage et la patience nécessaire qu’il fallait. Si vous n’êtes pas patient, ce n’est pas la peine d’essayer et vaut mieux rester comme vous êtes.  Je préfère vous dire la vérité pour que vous ne soyez pas déçu pour accuser à tors un programme qui a fait ses preuves. Soyez donc patient.

Pourquoi les résultats sont lents?

Quand vous faites de la gymnastique pour prendre des muscles, il est évident que ce n’est pas en deux jours que vous allez devenir muscler si vous étiez maigre au départ et il faut en plus apporter à vos muscles les éléments nécessaires dont ils ont besoin pour croitre. Si vous faites de la musculature sans manger équilibré, vous aurez l’effet contraire. Vous allez fondre car le corps va se cannibaliser dans ses réserves. Ce qui est vrai pour les muscles, l’est autant pour le pénis. Hors, au niveau du pénis, la situation est plus délicate car le pénis n’a pas de muscles mais des chambres constituées de corps caverneux et spongieux à agrandir. Il faut donc du temps. Vous avez fait des dizaines d’années avec un petit pénis et ce n’est pas en quelques semaines que la situation va changer. Ce n’est pas de la magie mais un processus qu’il faut suivre avec patience et attendre vraiment. Les résultats peuvent venir vite comme ils peuvent mettre du temps à apparaitre selon la résistance de votre albuginée qui est une membrane  rigide qui entoure les trois chambres de votre verge. C’est cette enveloppe qui limite le volume de l’érection pour éviter une atomisation de la verge. Sans cette membrane le pénis allait en forte érection, exploser comme un ballon de jeu d’enfant. Sans cette membrane, l’érection  serait moins stable, moins rigide, point de sexe et point de procréation. Pour faire grossir le pénis en toute sécurité, vous devez donc laisser le temps au temps.

Des résultats permanents

Les résultats  sont  permanents. Ce qui veut dire qu'une fois que vous avez agrandi votre pénis, c'est-à-dire une fois que vous avez réussi à agrandir les chambres de votre pénis, c’est pour de bon et cela vaut la peine d’être essayer. Le programme est simple et très efficace. Vous y gagnez non seulement en dimensions, mais surtout en performance sexuelle.   Les érections sont fortes, durables avec un sperme bien visqueux. Les dimensions  du pénis deviennent sensibles  entre le premier et le troisième mois d'entraînement selon la résistance de votre  albuginée. Cette membre qui entoure les trois chambres de la verge prend parfois du à se dilater.  Mais dès que le processus commence c’est fini, rien ne l’arrête. C’est à vous d’insister avec patience, modération et persévérance. Qui va lentement va sûrement. Soyez seulement patient et vous ne serez pas déçu. Cela prendra le temps qu’il faut, mais vous aurez la satisfaction au finish.  Ici, c’est à l’arrivée qu’il faut juger. 4 mois, 6 mois, un ans, ça ira.

La progression moyenne commence à partir du quatrième mois et se termine vers le douzième mois si le programme est bien suivi.  Mais  Certains membres ont pu agrandir leur pénis considérablement après le douzième mois, d'autres ont cessé de progresser avant le huitième mois. Dans tous les cas, il faut au moins six mois d'entraînement  régulier  et de prise régulière de la poudre tonisex GP pour obtenir des dimensions stables et permanentes.

 Pourquoi les résultats sont permanents?

N’oublier pas  que c’est la gymnastique du pénis. Il faut gagner du volume et surtout le conserver en suivant le traitement sur une longue durée (entre 6 et 12 mois) même si les dimensions sont déjà satisfaisantes. En effet, avant le sixième mois c'est trop tôt pour que les cavités caverneuses s'adaptent définitivement au nouveau stress. Il est fréquent surtout au début de noter un agrandissement après la fin d'une séance d'entraînement et de le voir disparaître quelques heures  ou quelques semaines après.   Mais, une fois que ces dimensions auront été consolidées par un entraînement constant et régulier sur un à deux ans, la permanence des résultats sera garantie par les érections fortes  et la nature prendra  ainsi  soins du reste. Cependant vous devez continuer à fortifier votre muscle PC, votre pubis et votre périnée  avec des exercices de routine pour rester bon dans le lit. Un muscle PC fort, un pubis et un périnée toniques est sont les garants d’une bonne performance sexuelle. Chaque homme doit prendre soins de son sexe pour rester éternellement virile.

5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau