Infections à staphylocoques

Le germe

Le Staphylococcus  est une bactérie du genre : coques, Gram positifs, coagulase positive pour Staphylococcus aureus, négatif pour les autres. Il a été découvert par Louis pasteur vers  1880. Ils se présentent en amas réguliers dits en grappes de raisin ou par deux, de 0,7 à 1 µm de diamètre, immobiles, dépourvus de spores et de capsules.

Une trentaine d'espèces de la famille de staphylocoques sont actuellement identifiées. Le plus dangereux de tous est le  Staphylococcus aureus ou staphylocoque doré, responsable de nombreuses infections humaines et animales. La plupart des  espèces sont omniprésents dans notre environnement ( air, eau, nature, animaux, hommes, maisons, poignées  de portes, meubles, centres de santé, etc.) et vivent en parfaite  symbiose avec nous et chaque être humain est porteur sain d’au moins une  espèce de staphylocoque sur la peau, le cuir chevelure, dans les narines, dans la bouche, dans la gorge, dans les intestins, sur les muqueuses, etc. C’est notre compagnon  quotidien. Ils sont en nous, dans nos maisons. Ils abondent dans les centres de santé.  Les tuer tous est impossible. C’est même cesser de vivre et tant que l’équilibre naturel n’est pas rompu par une mauvaise vie (alcool dur, tabac, drogue, abus d’antibiotiques, mauvaise exposition, transfert de germe, mauvaise alimentation, inflammation, etc.) pas de soucis. Les micro-organismes ont leur rôle à jouer et tout ce que Dieu a crée est utile.  C’est à l’homme de revoir son mode de vie, de respecter la nature et de renforcer son système immunitaire.

Quelques espèces de staphylocoques et risques.

--L'espèce la plus pathogène de la famille des staphylocoques est le Staphylococcus aureus. En effet, il peut être responsable de plusieurs infections graves et récidivantes. Il  est retrouvé chez 20 à 40 % des individus sains, au niveau des narines, de la gorge, dans le tube digestif et au niveau du périnée. À partir du rhinopharynx, la bactérie est disséminée sur la peau (mains et visage), par aérosols et est souvent présente sur les vêtements et dans les squames.  Comme les staphylocoques résistent bien à la dessiccation, la transmission peut être non seulement directe, mais aussi indirecte par les objets et poussières souillés. Mais elle ne provoque pas toujours d’infections. Quand le terrain lui permet de proliférer il  peut engendrer des infections cutanées (furoncles, folliculites, panaris, abcès, plaies, impétigo…) ou des muqueuses (otites, conjonctivites, sinusites, etc. …) pouvant mener à des septicémies. Elle est aussi responsable d’infections nosocomiales, d’intoxications alimentaires et sa résistance aux antibiotiques est parfois un grand problème pour le traitement des patients.

--Staphylococcus capitis est présent au niveau du cuir chevelu.

--Staphylococcus epidermidis (ou staphylococcus albus = staphylocoque blanc) est présent sur la peau (en beaucoup plus grande quantité que Staphylococcus aureus). Il  peut être responsable d'infections de la peau, nasales et aussi d'endocardites et d'infections localisées chez les patients immunodéprimés.

--Le Staphylococcus epidermidis est un commensal de la peau chez pratiquement 100 % des humains ; ses propriétés lipolytiques lui permettent de prospérer dans le sébum. Il est normalement inoffensif mais il provoque d'authentiques infections comme des infections dermatologiques et des infections nasales comme des sinusites ou encore des infections urinaires chez la femme et plus rarement chez l'homme.

 --Staphylococcus auricularis est retrouvé autour et dans le conduit auditif externe.

 --Les animaux hébergent des espèces de staphylocoques qui ne sont pas tout le temps retrouvées chez l'homme : Staphylococcus hyicus chez les animaux de fermes et Staphylococcus intermedius chez les chiens et les chevaux

 NB : Dans certaines situations (baisse de l’immunité, diabète, sida, etc.) certains germes d’habitude inoffensifs peuvent devenir pathogènes avec de graves conséquences. Ainsi le Staphylococcus saprophyticus peut être responsable d'infections urinaires ; le  Staphylococcus hyicus et staphylococcus intermedius peuvent être responsables d'infections diverses chez l'animal : dermite exsudative du porcelet (S. hyicus), furonculose du chien (S. intermedius)...

Les infections à staphylocoques

Les infections à staphylocoques sont fréquentes et répandues dans le monde entier. Tout le monde peut en être victime avec ou sans   gravité. Mais  de façon générale, les staphylocoques ne causent pas de maladies ou d'infections chez les personnes  en bonne santé. Sur un terrain faible,  ils sont souvent  responsables d'infections de la peau (furoncle, abcès, plaies, démangeaisons, gros boutons, kystes sébacés,), des sinus ( sinusite), des muqueuses ( angine, vaginites, urétrites, prostatites, ),  et, plus rarement des poumons ( pneumonies) ou d'infections des os (ostéite) ou du sang (septicémie). Les personnes ayant un système de défense immunitaire affaibli  sont les plus exposées. Les staphylocoques sont des bactéries qui contaminent largement notre environnement immédiat (les surfaces, l'air,  l'eau, meubles, malade ambulent, centres de santé, personnel soignant, ). L'homme malade ou sain en est le principal  vecteur.. Le portage, souvent nasal, se fait également au niveau de l'intestin, de la peau, des glandes sébacées ou sudoripares. La transmission est soit directe à partir de lésions ouvertes, soit indirecte, par voie aérienne, par le personnel soignant contaminé ou par les objets souillés. Il existe des facteurs favorisants à l'éclosion d'une infection staphylococcique (jeune âge, vieillard, diabétique, dépigmentation artificielle, baisse des défenses immunitaires, mauvaise alimentation, hygiène de vie défaillante, abus d’antibiotique, etc.). C'est le microbe  le plus souvent retrouvé dans les infections courantes de la peau (après le rasage, autour du nez, sur les plaies des genoux des enfants) et des muqueuses. De  telles infections se manifestent souvent par des abcès, des furoncles, des panaris, l’anthrax, l’angines, les mycoses, les arthrites, une sinusite, une otite, une angine, une pneumonie, une septicémie , voire des ostéites,  et des vaginites suivant la partie atteinte .

 Traitement

 Les infections cutanées se traitent le plus souvent localement par une bonne hygiène, des antiseptiques et parfois des pommades antibiotiques. Lorsque les staphylocoques causent une infection profonde, un traitement avec des antibiotiques par voie orale ou intraveineuse permet généralement de les éliminer. Mais, face à la résistance aux antibiotiques observée de nos jours, les tisanes ont un grand rôle à jouer et vous avez la liste de quelques plantes efficaces contre les infections à staphylocoques dans la rubrique classification des plantes par maladies.

 NB : Le centre met aussi à votre disposition des produits  pour  combattre les infections à staphylocoques et streptocoques. Il suffit  de solliciter le centre pour un traitement d’appoint ou pour un achat de produit.

10 votes. Moyenne 3.30 sur 5.

Commentaires (2)

christophe
  • 1. christophe | 08/05/2015

Je suis au togo et j'aimerais savoir si vous avez des représentant chez nous

jean
  • 2. jean | 12/04/2013

salut!
mes félicitations professeur , que Dieu le tout puissant vous aide à avancer .Merci pour tous les efforts fournis dans votre luttes de tous les jours.................

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau