Le Sida.

Les maladies sexuellement transmissibles.( LES MST)

Comme nous le savons, le sexe est un domaine très délicat  aussi bien pour l’homme que pour la femme et celui ou celle qui parvient à se maitriser tôt,  c'est-à-dire  dès son jeune âge dans ce domaine par une abstinence total  avant le mariage éviterait bon nombre de maladies du sexe et Dieu sait que les maladies du sexe sont nombreuses : Le sida, La gonococcies ou blennorragie, la syphilis vénérienne, le chancre mou, les urétrites, l’herpès génital, la trichomonases  uro -génitale, la phtiriase du pubis, sans oublier les mycoses. En principe des examens s’imposent pour les deux partenaires avant tout rapport sexuel non protégé et avant tout engagement, comme cela, beaucoup de situations malheureuses (transmission de maladies, incompatibilité de groupe sanguin, problème de drépanocytose homme AS ou SS et femme AS ou SS, etc). On ne voit pas la maladie et de nos jours il y a trop de maladies dues à la prostitution généralisée des grandes métropoles et j’ai bien peur pour nos enfants. Dans les villages non corrompus la situation reste gérable. Si les jeunes comprennent et prennent au grand sérieux ce que disent les parents et les médias au sujet des MST en général et du sida en particulier beaucoup de malheurs seront évités et beaucoup de vies préservées. Chacun a le droit de vivre  en parfaite santé pour se rendre utile à sa nation.

Le Sida.

Le Sida, ou Syndrome d’immuno-déficience acquise est une nouvelle maladie pour beaucoup, mais au fait le Sida existait depuis  très longtemps et était mis par ignorance sous le compte de la sorcellerie en Afrique comme toute maladie de manifestations bizarres. En Afrique, il n’y a pas de mort naturelle et il faut toujours trouver un bouc émissaire, fut il innocent personne ne se préoccupe de la vérité. Ce que le devin ou le charlatan révèle est sacré et incontestable, pas d’autopsie et la sentence est choisie. Souvent c’est un oncle, un frère, une sœur, une tante, le père, la mère , un grand parent ou un ami qu’on accuse. Parfois aussi c’est un enfant ou un bébé porteur de malheur qu’on accuse. Beaucoup d’innocents ont été condamnés à tort, beaucoup de familles ont été divisées  à tort et,  à un malheur on ajoute la division, la haine et d’autres malheurs. En situation difficile, on a plus besoin d'unité que de division. Mais  heureusement que les mentalités évoluent et les choses changent grâce à la science.

 Le Sida est encore plus préoccupant parce qu’il touche le centre de la vie qui est le sexe et le sexe est difficilement domptable. Le sexe a fait tomber beaucoup de grands hommes. C’est le même sexe qui donne la vie qui donne aussi la mort. Chacun doit faire attention et dominer son sexe et non se laisser dominer par le sexe.

Au fait le Sida est une maladie due au virus LAV ( ou HTLV pour les Américains). Il est présent dans tous les pays du monde et surtout dans les grandes villes du fait de la prostitution et de la mondialisation. En Afrique les pays les plus touchés sont : le Kenya, le Rwanda, l’Ouganda, la Zambie, et l’Afrique de Sud en tête.  Le virus attaque les lymphocytes T qui sont les soldats de notre sang et crée un désordre dans nos défenses et notre système immunitaire. D’autres maladies comme l’hépatite B, l’herpès, le zona, le paludisme, la grippe favorisent aussi la baisse des défenses immunitaire et rendent le terrain favorable aux MST.

La transmission et facteurs favorisants.

La transmission se fait par l’intermédiaire des lymphocytes T  infestés contenus dans le sang, la lymphe, et le sperme du porteur de virus. La transmission n’est pas systématique et tout dépend de l’état du terrain au moment où il entre en contact avec le virus. La preuve est qu’il y a des couples  ou l’un est porteur du virus et l’autre non. La salive ne contient pas de lymphocytes T et vous ne prenez aucun risque à embrasser un séropositif.  En effet votre muqueuse doit être en contact avec le liquide souillé ( sang, sperme, etc)  d’une manière ou d’une autre avant qu’il y ait transmission. La défaillance du terrain facilitera ou non le développement de la maladie.

--Le contact sexuel est la contamination la plus fréquente. Toutes les pratiques sexuelles où il  y a un contact entre le sperme, le sang et la muqueuse du vagin, du rectum ou de la bouche, peuvent  être responsables de la transmission du virus.

--La pénétration rectale  est irritante et favorise le contact entre le sperme, le sang et la muqueuse rectale et par quelques déchirures ou égratignures peut être responsable de la transmission.

--Une exposition à répétition ( rapport non protégé, multiplicité des partenaires, imprudence, etc) sur un terrain affaibli peut conduire à la transmission et au développement de la maladie .

--Les échanges de seringues souillées entre partenaires et les rapports sexuels non protégés.

-- La transfusion sanguine par le sang contaminé d’un donneur séropositif peut être responsable de la transmission.

--La transmission de la mère séropositive à son enfant existe aussi.

NB : On a retrouvé le virus chez le moustique, mais il ne serait pas capable de transmettre la maladie à l’homme et grand heureusement.

Les symptômes.

Les symptômes apparaissent après une incubation de quelques semaines, de quelques mois voire de quelques années : Fatigue inexpliquée, fatigue matinale,  gros ganglions au niveau du cou et des aisselles, un amaigrissement marqué, infection à répétition, fièvre persistante, diarrhée, les mycoses et surtout le zona. La plupart les gens qui souffrent à répétition  du zona sont des séropositifs et le zona est un signe qui ne trompe pas dans au moins 60% de cas de part mon expérience personnelle avec mes patient.

Le diagnostic.

Le plus simple est de faire son test de dépistage mais avec un bon encadrement psychologique. D’autres maladies tuent plus que le Sida mais le problème du VIH est dû au fait qu’il est directement parfois à tort lié au sexe, centre de la vie. Les malades doivent prendre de la hauteur pour tenir le coup et l’entourage doit les aider avec un meilleur esprit de compréhension. Nous pouvons bien vivre  ensemble avec nos malades  sans peur et sans haine.

Que faire

--Encourager et bien encadrer les dépistages.

--La prévention est le seul moyen efficace contre le VIH : Abstinence absolue, rapport protégé par des préservatifs de qualité achetés dans les pharmacies et les centres spécialisés, fidélité entre partenaires sexuels. Pas de bouche à bouche et pas de contact de sperme dans la bouche. Il ne sert à rien de porter un préservatif pendant que votre partenaire reçoit votre sperme dans la bouche. Soyons responsables dans l’acte sexuel  et prenons conscience des risques  que nous faisons prendre à notre partenaire. Que  chacun prenne ses responsabilités et reste présent dans l'acte sexuel car la vie est trop précieuse pour être gaspillée par un mauvais geste d'inattention ou d'ignorance. Pas d’échange de seringue pour une raison ou pour une autre.

-- Il faut mettre les seringues et les préservatifs de qualité en vente libre, et même en fournir gratuitement à tous et aux héroïnomanes en particulier. En Afrique, un présevatif de qualité coûte encore cher il faut faire quelque chose pour réduire le coût.

--Les donneurs séropositifs doivent s’abstenir de donner du sang.

--Ne plus recevoir ou prendre du sang des donneurs séropositifs car si vous transfusez  par erreur du sang contaminé à un homme sain, c’est presque sûr qu'il développera la maladie et il y a des erreur qui ne pardonnent pas.

--les femmes étant plus exposées que les hommes, elles devront plus faire attention à leur partenaire sexuel.

Traitement.

--La  trithérapies a fait ses preuves et sauvé beaucoup de vie  à travers le monde et surtout en Afrique.

-- Prendre des suppléments alimentaires pour renforcer les défenses immunitaires.

--Prendre la poudre  Afrique-tisane N°2 : Moringa.

--Prendre la poudre Afrique-tisane N° 3 chitosane plus.

--Traiter à temps les maladies associées.

NB: Etre séropositif n'est pas une fatalité et bien suivi, vous allez vivre très longtemps. 

26 votes. Moyenne 4.69 sur 5.

Commentaires (1)

NDZENGOUALA MADOUMA JUNIOR
  • 1. NDZENGOUALA MADOUMA JUNIOR | 29/03/2013

vous êtes vraiment un Genie!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau