La fièvre Jaune.

Comprendre la fièvre jaune

La fièvre jaune, parfois appelée vomi noir (vomito negro) ou peste américaine, est une maladie virale causée par  le virus amaril et transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique buveur de sang de la famille Aedes ( Aedes aegypti, Aedes africanus, Aedes sympsoni, Aedes furcifer, etc).  La maladie  survient par petite épidémies en zone tropicale et est une arbovirose  gravissime  des grands singes de la forêt équatoriale.  C’est   une maladie hémorragique virale qui tue et le terme «jaune» fait référence à la jaunisse ou ictère présentée par certains patients. Les moustiques de la famille Aedes se développent dans des petits coins d’eau ou au creux des arbres. La fièvre jaune est incurable mais il y a un espoir avec les plantes  africaines.  La vaccination est la seule disposition  qui existe avec la médecine moderne. le vaccin est sûr, très efficace et  confère une  longue protection ( entre 10 et 30 ans) .  Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs mais que l’on veuille voyager d’un pays à un autre ou non, il vaut mieux se faire vacciner.

Transmission

Comme vu plus haut,  le principal vecteur est un moustique buveur de sang,  de la famille Aedes. Il transmet le virus d’un hôte à l’autre, principalement chez les singes, puis du singe à l’homme, et ensuite d’homme à homme.

Il existe plusieurs types de fièvre jaune

--La fièvre jaune selvatique ou fièvre jaune de la forêt.

Dans la forêt tropicale humide,  Le virus circule entre hôte vertébré sauvage et vecteur. La fièvre jaune touche les singes infectés par les moustiques sauvages.  Les singes infectés transmettent ensuite le virus aux autres moustiques qui les piquent. Ces derniers piquent les hommes qui pénètrent dans la forêt ( chasseurs, agents forestier, ouvriers de chantiers forestier, etc)  qui à leur tour amènent la maladie dans leur environnement  entraînant des cas sporadiques de fièvre jaune  avec souvent mort d’homme.

--La fièvre jaune urbaine épidermique

Le virus est introduit en zone urbaine, soit par les singes venant d’un foyer selvatique, soit par des hommes en phase d’incubation. L’homme est alors le seul hôte vertébré à participer à la circulation du virus. Et avec la mondialisation les microbes voyagent beaucoup avec nous, d’un pays à l’autre et d’un continent à l’autre. Le vecteur ici est la forme domestique d’Aedes aegypti responsable de la majorité des épidémies meurtrières de fièvre jaune.

--La fièvre jaune intermédiaire ou fièvre jaune rurale.

Il s’agit, ici d’une transmission des singes à l’homme par le vecteur moustique Aedes furcifer ou aegypti.

 Symptômes

Le diagnostic n’est pas simple à cause d’une confusion possible entre les signes de la grippe, de l’hépatite , du paludisme chronique et de la fièvre jaune et il vaut mieux consulter un médecin des l’apparition des premiers signes qui sont : fièvre, douleurs musculaires, dorsalgies,  céphalées,  frissons, perte de l’appétit,  nausées ou  vomissements, etc.

Traitement.

--Produits : Ecorces er racines de balanite ; Ecorce de Caïlcédrat ; Ecorce de Lannea acida ; Racine naucléa lancifolia  et racines de cassia sieberiana.

Faire une décoction de tout et boire demi-verre, 3 fois par jour pendant trois semaines.

--Boire une décoction des racine de Cochlospermum tinctorium.

-- Boire une infusion de la plante entière de cymbopogon giganteus.

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau