Miel, Gelée royale et pollen.

1-Les bienfaits du miel.

a)Le miel pour qui ?

Le miel est une merveille tombée du ciel pour nourrir et soigner les hommes, les femmes et rendre intelligents les enfants. Le miel est le nectar des fleurs travaillées par l’abeille. Le miel participe de la saveur des fleurs, de leur parfum, et il varie en goût, en couleur, en odeur et en qualité, selon l’espèce de plante dont il provient. Le miel est le premier des aliments énergétique et sain. Aucune autre nourriture naturelle ne procure une telle énergie aussi rapidement. Le miel est le seul aliment qui soit presque complètement prédigéré. En une vingtaine de minutes, il passe dans le sang prêt à y répandre une importante énergie, des vitamines, des sels minéraux,  des ologo-éléments, des enzymes, des acides organiques, des substances aromatiques et même des hormones de croissance. Le miel est présent dans tous les pays du monde et combien de personne en font vraiment usage. Chaque fois qu’un effort est exigé par une personne ( athlète, paysan, sportif, soldats, élèves, étudiants, etc) en période d’intense effort physique mentale et intellectuel, le miel est recommandé. Le miel est une confiture divine, un bon fortifiant, un aliment précieux et un super médicament. Une personne  qui en fait régulièrement usage sera toujours active et en parfaite santé.IL est prouvé qu’aucun microbe ne peut vivre longtemps dans le miel.  Le bon miel  bien conservé ne se gâte jamais et se conserve indéfiniment. Du miel en pots, découvert dans les anciens tombeaux d’Egypte, était encore mangeable 33 siècles après.  Qui veut vivre longtemps en se portant  bien doit savoir faire un bon usage du miel et de ses dérivés. En effet, le miel et les autres produits de la ruche ( pollen, gelée royale, miels aux essences végétales, etc) favorisent la longévité, la puissance physique, la vitalité intellectuelle et le rayonnement .Bien des gens se droguent avec des produits pour tenir bon en période d’intense effort, mais combien de personnes savent que certains miels sont particulièrement précieux pour les insomniaques, d’autres pour les déprimés, d’autres pour les insuffisants digestifs, etc ? Par exemple, ceux qui prennent du miel chaque jour n’ont pas besoin de laxatif car le miel est un laxatif doux naturel et une infusion légère d’écorces de caïlcédrat sucrée avec un peu de miel d’oranger est particulièrement favorable au sommeil.

b) Valeur du miel.

Pour être de qualité parfaite, le miel doit être naturel et pur, non brûlé , extrait des gâteaux de cire cassés d’où on le laisse s’écouler normalement. Le miel brûlé perd une bonne partie de ses vitamines mais garde l’essentiel des autres composants.  Le miel ne doit pas être chauffé et les abeilles ne doivent recevoir aucun autre sucre comme nourriture. Suivant les régions, le miel est plus ou moins riche avec certaines particularités. Suivant les fleurs sur lesquelles les abeilles ont butiné, on peut distinguer des miels aux goûts et aux parfums différents. De toutes les façons le miel est un bon glucide qui contient 72 à 76% de sucre directement assimilable par l’organisme ( lévulose, glucose, fructose, dextrose, saccharose, etc). Le miel  est donc un aliment vivant. IL contient des vitamines , des sels minéraux, des oligo-éléments ( cuivre, cobalt, fer, manganèse), des principes actifs, etc. Le miel est antiseptique, anti putrescible et antibiotique.   

Le miel doit se prendre tiède ou en tartine car il est parfois actif et irritant. Par exemple lorsque l’on tousse et que l’on prend du miel cru, la toux augmente. Mais si on le prend bouilli dans l’eau, le lait ou une tisane, il devient dissolvant, lénitif et il calme la toux. Surtout pour les enfants et les vieillards, il est préférable de le prendre après l’avoir mélangé avec une tisane chaude.  Le miel doit se prendre modérément car  si tu trouves du bon miel, ne prends que ce qui te suffit et sans abus de peur que rassasié tu ne le vomisses. Les  sédentaires , les arthritiques, les sédentaires, les digestions fragiles doivent utiliser le miel avec grande modération.

2- Quelques recettes  à connaître :

--Comme boisson de table, verser quatre cuillerées à soupe de bon miel dans de un litre d’eau bouillante et la laisser bouillir un peu. La boisson est prête, saine et fortifiante.

-- Le miel fait merveille en onguent sur les blessures et ulcères.

--Le miel apaise l’irritation et s’applique avec succès sur les mains gercées. Il apporte un soulagement contre les engelures et contribue à réduire les enflures.

--Une goutte ou deux de miel liquide dans les yeux de miel liquide dans les yeux irrités apportent généralement un soulagement immédiat.

--Un mélange de miel et de crème passe pour effacer les taches de rousseur.

--Etaler sur un linge, c’est un bon cataplasme à appliquer sur les taches douloureuses de la peau et sur l’érésipèle.

 -- Souvent les gonflements hémorroïdaires ont cédé à la suite d’application régulière du miel sur l’anus.

--Pour les maux de gorge, faire bouillir une ou deux cuillerée à soupe de bon miel dans un grand bol d’eau pendant quelques minutes. Prendre toutes les heures trois ou quatre cuillérée à soupe de cette préparation.

--En cas de digestion stomacale difficile, mettre une demi-cuillerée à soupe de bon miel dans un verre d’eau bouillante. En prendre à chaque heure une cuillerée à soupe. Observer un régime modéré.

--Contre l’aérophagie et les renvois , prendre une cuillerée de fenouil coupé fin avec une cuillerée de miel. Faire bouillir pendant 20 minutes dans un bol d’eau. En prendre toutes les deux heures, deux cuillerées.

-- Contre l’intoxication ou l’empoisonnement : si l’on a ingéré du poison ou des aliments toxiques , prendre deux à quatre cuillerées de miel pur. Le miel ne tolère aucun poison dans l’estomac.

--Pour les yeux : Le miel est un grand purifiant et fortifiant des yeux. Faire bouillir une cuillerée à café de miel dans une demi-tasse d’eau pendant cinq minutes. Ensuite on y trempe une petite compresse oculaire qu’on appliquera sur les yeux.

--En cas de hoquet, s’il est causé par un rhume ou un catarrhe, faire bouillir une cuillerée à café de bon miel dans un verre d’eau. C’est un très grand gargarisme.

--Pour les abcès : prendre moitié miel, moitié farine blanche ; remuer le mélange en additionnant d’un peu d’eau chaude . Cet onguent mielleux doit être assez solide. Badigeonner la partie tous les soirs.

--Amaigrissement : une cuillerée à soupe de miel, une heure avant chacun des trois principaux repas .

--Anémie : Une cuillerée à soupe de miel ajoutée à deux cuillerées à soupe de jus de citron le matin à jeun.

--Aphonie : bouillir l’oignon dans du jus de citron pendant dix minutes , sucrer au miel. Prendre un verre à madère, 3 fois par jour.

--Aphte : une cuillerée à café de mélange de jus de citron et de miel laissé dans la bouche le plus longtemps possible.

--Asthme : couper très fin un gros oignon, le faire macérer dans un verre d’eau tiède le soir avant de se coucher. Le matin ajouter une cuillerée de jus de citron et une cuillerée à soupe de miel. Prendre à jeun.

--Bronchite : Trois cuillerées à soupe de jus de citron dans un verre d’eau chaude sucrée avec une cuillerée à soupe de miel, pris deux fois par jour loin des repas pendant deux semaines.

--Brûlure : Verser immédiatement le miel sur la brûlure ( ou la blessure) recouvrir ensuite de compresse stérile. Refaire le pansement tous les 24 heures.

--Conjonctivite :faire des compresses avec de l’eau chaude( un quart de litre additionner de deux cuillerées à café de miel naturel pur.

--Constipation : un sirop composé d’une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à café de jus de citron dans un demi-litre d’eau le matin à jeun.

--Convalescence : Une cuillerée à soupe de miel et deux cuillerées à soupe de jus de citron tous les matins à jeun/

--Crampes nocturne : deux cuillerées à café de miel deux heures avant ou après chaque repas.

--Croissance : Consommation quotidienne de pollen ou de gelée royale.

--Dépression nerveuse : une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à soupe de jus de citron tous les soirs au coucher.

--Diarrhée : le pollen régularise les fonctions intestinales.

--Douleurs gastriques : le miel les atténue, qu’elles proviennent de l’ulcère, de l’hypo acidité ou de l’hyperacidité.

--Douleurs musculaires :prendre une cuillerée à soupe de miel naturel le matin et le soir.

--Dépuratif : Prendre une cuillerée à soupe de miel dans trois cuillerées à soupe de jus de citron tous les matins à jeun pendant 7 jours.

--Empoisonnement : absorber de l’eau miellée : Deux cuillerées à soupe de miel additionner à deux cuillerées à soupe de jus de citron le tout dans un demi-litre d’eau.

--Faiblesse du cœur : une cuillerée à soupe de miel de temps en temps. Le miel est un bon stimulant cardiaque.

--Fatigue intellectuelle : une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à soupe de jus de citron mûr dans un peu d’eau . le tout doit faire un quart de litre. Boire le tout en une seule prise.

--Fièvre : Faire une cure de l’eau citronnée.

--Femme enceinte : prendre une cuillerée à soupe de miel et une cuillerée à soupe de jus de citron, 3 fois par semaine, aussi longtemps que possible.

--Foie : Le miel stimule le foie, corrige les troubles hépatiques et contribue à une véritable rééducation du foie.

--Gingivite : rincer la bouche avec le mélange d’une cuillerée à soupe de miel ,le jus d’une cuillerée à soupe de citron et un quart de litre d’eau.

--Prostatite : La consommation quotidienne et régulière du pollen et du miel naturel soulage l’hypertrophie de la prostate.

-- Inflammation des paupières : application locale du miel.

--fatigue générale : une cuillerée à soupe de miel dans un demi-verre à bière de jus d’orange plus le jaune d’œuf naturel

 

 

14 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau