Grossir avec sagesse.

  Grossir avec sagesse et en toute sécurité.

    Obèse, grosse ou maigre je pense que le plus important est d’être en bonne santé et de se plaire comme on est. Si vous sortez d’une maladie grave ou si vous résidez dans un pays en crise le problème est tout différent car celui qui ne mange pas à sa faim ou ne mange pas du tout, ne peut que maigrir et je ne peux que prier pour vous afin que tout entre dans l’ordre divin. Dieu nous veut tous en parfaite santé et heureux.

Combien de maigres s'acharnent à grossir, se suralimentent et ne parviennent qu'à perdre leur santé tout en maigrissant encore? La maigreur connaît bien des causes: nutritionnelle, organique, pathologique, psychologique, etc. Il en résulte que chaque cas doit être étudié d'une manière très personnalisée. Il faut manger pas seulement pour grossir mais surtout pour bien se porter. Il suffit parfois à un maigre de réduire son alimentation et de manger équilibré en augmentant de peu les aliments énergétiques pour prendre de l’embonpoint avec une parfaite santé.

 A éviter

--Il fut un temps où l'on conseillait aux maigres de prendre une alimentation plus riche en hydrates de carbone pain, pommes de terre, riz, sucre, etc. Cette habitude néfaste a conduit bien des maigres à la maladie: troubles catarrhaux (rhumes, bronchites, sinusites, pertes blanches chez la femme, hypertrophie des amygdales, etc.).

--Dans d'autres cas, si la ration protidique est trop importante, les conséquences en sont des troubles hépatiques et rénaux, ces deux organes étant particulièrement sensibles à la suralimentation en viande, œuf, fromage, etc.

--Il faut éviter le gavage, le grignotage et surtout manger équilibré.

 Les éventualités

   Généralement, le maigre est un nerveux, anxieux, bilieux, qui ne sait pas se reposer. Il doit apprendre à se relaxer avant le repas de midi et même, souvent, à prendre les deux principaux repas en position couchée, du fait de l'apparition ou du développement de ptoses (descente d'organes). Une excellente habitude a été décrite par le naturaliste MR Martin de Beauce: prendre le repas couché sur le ventre ou sur le dos. Si l'on n'a pas pu le faire, se coucher pendant 30 ou 60 minutes après le repas de midi; il est même utile, préalablement à ce repos allongé, de se mettre dans la position du poirier (position inversée, jambes par-dessus tête) pendant une ou deux minutes, pour ensuite adopter la position couchée d'abord sur le côté droit puis sur le côté gauche (pour des raisons de digestion gastrique).

Les problèmes psychologiques

Les problèmes psychologiques, lorsqu'ils existent, doivent être réglés par une psychothérapie s'il y a lieu. Nous n'y insisterons pas ici.

Les désordres digestifs

--Certains désordres digestifs, avec fermentations gastro-intestinales, peuvent entraîner une dégradation des aliments dans le tube digestif. Il y a donc lieu de réduire la ration alimentaire et d'éviter certaines combinaisons néfastes: fruits acides au même repas que des aliments hydrocarbonés (par exemple le pain pris avec de l'orange) ; excès de légumes crus et cuits, ce qui diminue l'activité des sucs digestifs et ne permet pas I ‘assimilation correcte des protides et des glucides. Par exemple, si l'on prend en excès des fruits et des légumes à un repas où il y a du pain, des pâtes, des pommes de terre, etc ces  derniers aliments fermentent rapidement et se transforment en alcool dans le tube digestif, ce qui les empêche d'être assimilés normalement.

--L'insuffisance d'aliments glucidiques (pain, pommes de terre, etc.) est également nocive. D'où la nécessité d'adopter une formule propre à l'individu.

--Certains individus tolèrent mal les repas importants et ils ont alors intérêt à prendre un ou deux petits repas intercalaires, vers 10 h ou 17 h. Les nerveux -anxieux maigres -ont intérêt à pratiquer un tel système des cinq repas. D'autres ont pu se contenter de 2 repas et s'en trouver bien. Nous ne pouvons pas édicter une règle générale. Contentons-nous de donner quelques suggestions.

Schéma alimentaire

-Au petit déjeuner: une ou deux tranches de pain bis et un œuf ou un peu de fromage; ou encore gâteau de riz avec un œuf incorporé ou autre selon les produits de votre environnement. Une infusion légère de tisane ou de thé vert, par exemple.

-Vers 11 h, s'il y a un exercice physique assez important: quelques biscuits secs ou dattes ou un peu de raisins secs.

 -Midi: 30 mn avant le repas prendre quelques crudités (pour exciter les sécrétions digestives) et pour le repas : comme protéine viande ou poisson ou deux œufs ou 60 g de fromage ou 80 g de lentilles ou pois ou haricot ou soja ou autre légumineuse. Comme aliments glucidiques: un peu de pâtes ou de riz ou foufou maïs ou igname ou patate douce ou pomme de terre ou taro une autre préparation . (Repos allongé après ce repas). Ne vous compliquez pas la vie et mangez local.

 -Vers 17 h : un ou deux biscuits secs ou une tranche de pain séché avec un peu de miel ou quelques fruits secs ou igname ou baignée, etc  .-Le soir: Mangez léger  etc. A ce repas, s'il n'y a pas eu de viande, de poisson, de fromage ou d'œuf dans la journée, un de ces  protéines peut figurer.  (Après le repas du soir, promenade et détente, pas de travail intellectuel, repos au lit très tôt, avant 20 h, et lever tôt).

-L'exercice physique alternant avec le travail intellectuel est indispensable à ceux qui veulent grossir. Que l'on ne cède pas à l'illusion de la graisse qui peut, à un certain moment, donner l'impression d'une prise de poids sérieuse: pour grossir en sécurité, il faut prendre du muscle et non de la graisse en excès: Sans doute le revêtement adipeux est-if nécessaire chez la femme et à un moindre degré chez l'homme; il n'en reste pas moins qu'une adiposité excessive conduirait à la fatigue cardiaque et organique et ne serait en rien un gage de santé. En fait, il est préférable de peser quelques kilos dé moins que les centimètres de sa taille:

-Par exemple: pour 1,80 m: 75 kg;

-Pour 1,65 m: 60 kg.

 Grossir c'est vieillir; grossir en vieillissant, c'est vieillir beaucoup trop rapidement. 

NB Bibliographie : Cours de diététique et d'alimentation saine du Dr André Passebecq.

9 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

Parfait
  • 1. Parfait | 13/10/2014

Merci les astuces

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau