Règles douloureuses et sales.

 Comprendre le mal.

  Les règles douloureuses se manifestent souvent chez la  jeune filles par des douleurs de bas ventre, avant la venue des règles, pendant les règles et persistent parfois jusqu’à la fin de celles-ci pour revenir à nouveau  au prochain cycle. C’est cela qui fait de la jeune fille une femme.  Ce sont des douleurs de type crampes ou coliques, parfois assez violentes et qui obligent alors la jeune fille à se coucher ou à arrêter toute activité. Elles peuvent aussi déborder le bas du ventre pour aller à droite ou à gauche et surtout dans le bas du dos, « dans les reins » comme disent les femmes. Ces douleurs s'accompagnent de symptômes assez variés : nausées, migraine, fatigue, malaise, diarrhées, vomissements, etc. Ainsi, pour certaines femmes, c'est une véritable catastrophe mensuelle et cela ,  représente une source importante d'absentéisme, soit scolaire chez les jeunes filles, soit professionnel chez les jeunes femmes. Mais les règles douloureuses disparaissent souvent chez les  femmes mûres ou après le premier accouchement. Malheureusement chez la jeune fille les douleurs doivent récidiver et la seule chose à faire est de supporter la souffrance ou de prendre des anti-inflammatoires  à base de plantes ou en pharmacie 

Quelles sont les femmes concernées par les règles douloureuses ?

   Ce sont surtout les jeunes filles qui souffrent souvent de règles douloureuses ou dysménorrhée dans une forte proportion. C'est fréquent, dans les salles de classes de voir les jeunes filles souffir de  fortes douleurs de bas ventre, symptome, principal des  dysménorrhées primaires.En effet, les dysménorrhées primaires sont dues à des substances appelées prostaglandines. Celles-ci sont sécrétées dans les artères qui alimentent l'utérus au moment des règles et sont de puissants contractants du muscle utérin. Lorsque les règles arrivent, l'utérus doit évacuer le sang et les muqueuses, et le fait par des contractions. C'est son mode d'expulsion et très souvent les règles douloureuses de la jeune fille disparaissent après le premier accouchement.Chez les femmes mûres les douleurs sont inexistantes ou sournoises mais l'apparition subite des dysménorrhées secondaires ou des règles prolongées peut signaler un problème organique (  tumeurs de l'utérus , de l'ovaire ou des malformations de l'utérus) et vous devez consulter votre gynécologue.

Quels sont les symptômes des règles douloureuses ?

 Les  dysménorrhées ont pour principaux symptömes, des douleurs localisées au niveau du bas du ventre, qui se manifestent soit la veille des règles, soit le jour même, et durent de 1 à 4-5 jours. Ce sont des douleurs de type crampes ou coliques, parfois assez violentes et qui obligent alors les femmes à se coucher ou à arrêter leurs activités. Elles peuvent aussi déborder le bas du ventre pour aller à droite ou à gauche et surtout dans le bas du dos, « dans les reins » comme disent les femmes. Ces douleurs s'accompagnent de symptômes assez variés : nausées, migraine, fatigue, malaise, vertiges, diarrhées, vomissements, etc. Ainsi, pour certaines femmes, c'est une véritable catastrophe mensuelle et cela  représente une source importante d'absentéisme, en milieu scolaire  chez les jeunes filles. Tout devient imprévisible quand la jeune fille a un cycle très irrégulier car elle a ses règles quand elle s'y attend le moins, le temps pour elle de comprendre ce phénomène narurel afin de prendre assez de dispositions ( couches et comprimés anti-inflammatoires à mettre dans le sac).

 Causes.

Les règles douloureuses peuvent être causées par :

 - des troubles hormonaux, variation hormonale du cycle

- des problèmes psychologiques, la femme peut avoir certaines gênes ou problèmes vis à vis de son cycle (règle,...)

 - des troubles d'origine physique (tumeur bénigne de l'utérus, malformation d'organes génitaux, endométriose)

 - Appliquez une bouillotte sur votre bas-ventre, cela peut vous soulager (avec la chaleur, effet positif sur les douleurs et l'inflammation).

 Traitements des règles douloureuses et sales.

--Faire bouillir 7 noyaux de  mangues dans 2 litres d’eau pendant 10 minutes, laisser refroidir et boire 1 tasse, 2 à 3 fois par jour pendant toute la durée des règles.Renouveler ci - possible le traitement.

 -- Se coucher sur les feuilles vertes de papayer durant les malaises. Soulagement rapide.

 -- Faire bouillir des écorces de caïlcédrat + l’orgueil de chine+ racines de cotonnier + feuilles de henné + un peu de potasse. .

.--Faire bouillir les écorces de spondia mombin (akiklon goto en goun au Benin) + un peu de potasse. Boire deux verres par jour pendant 7 jours. Cette tisane purifie les règles , combat la stérilité et facilite la conception.

.--Produits : 100 g d’écorces de cailcédrat ( agao goto en goun )  

Préparation :ajouter 2 litres d’eau et laisser macerer 2 heures.

Mode d’emploi : Boire démi-verre, à bière, deux fois par jour pendant 7 jours.

Effet secondaire : goût amère.

-- Pendant les règles, prendre une cuillerée à café de la poudre de caïlcédrat au milieu des repas.

--Se coucher sur les feuilles vertes de papayer.Bon remède.

--Prendre du thé vert ou du thé simple pendant la période des règles..

12 votes. Moyenne 2.83 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau