Acné.

Comprendre le mal.

C'est la maladie des jeunes avant le passage à la maturité. Il s'agit de l'acné juvénile et elle associe plusieurs signes:  Points noirs luisants, points rouges luisants durs ou mous, petits ou gros.  L’acné est une affection des glandes sébacées de la peau et surtout des peaux grasses. Le mal se manifeste par l’apparition subite des boutons bien localisés au visage et parfois au front, à la poitrine ou au dos. C’est la maladie de peau des jeunes, de l’adolescent ( 15 à 24 ans) signe  souvent du développement des caractères  sexuels secondaires. Près de 80% des adolescents en sont atteints mais généralement cela évolue spontanément vers la guérison  sauf dans certains cas où un traitement s’avère nécessaire. Les causes sont encore mal  définies, mais il y a suspicion d’un déséquilibre hormonal, d’un mauvais état digestif, d’un état diabétique, de l’hérédité,  de dépigmentation artificielle et de l’effet de certains médicaments ( vitamine B12, produits  éclaircissants, pilule non adaptée, certains produits de beauté, etc). Mais la conjonction des facteurs suivants peuvent favoriser l’apparition des boutons : Sécrétion excessive de sébum dans le follicule ; obstruction du follicule (pour une raison encore inconnue) et le développement bactérien (Propionibacterium acnes ) à l’intérieur du follicule.

L’aspect des lésions.

   --La séborrhée ( l’inflammation) condition préalable au développement des lésions acnéiques est due à une sécrétion excessive du sébum par les glandes cutanées, elle donne à la peau  un aspect gras et luisant avec des pores  dilatés   surtout sur le nez, le front, les joues et la région thoracique supérieure.

-- Les boutons noirs ou comédons  sont les points noirs ou petits bouchons cornés, de 1 à 3 mm situés dans les orifices des follicules sébacés. Ils correspondent à l’accumulation  de cellules épidermiques mortes dans les pores dilatées, ils forment  de petits kystes pouvant s’enflammer et donner des papules, des pustules ou des nodules. Ces comédons sont faciles à exprimer par la pression des doigts .

--Dans certains cas, l’acné est plus importante avec de volumineuses pustules qui provoquent une nécrose de la peau et laissent des cicatrices.

Prédispositions.

--La peau grasse, séborrhéique ( 90 % des individus) dont les glandes sudoripares et sébacées possèdent  un taux élevé de sécrétion. A l’époque de la puberté, l’acné juvénile ( boutons ou points noirs) aura tendance à ce développer et plus tard, il pourra se changer en une forme extrême d’eczéma séborrhéique( rougeurs en forme de plaques et de croûtes. Avec l’âge, le prurit sénile risquera de faire son apparition.

--La peau sèche ( environ 10%) des individus), qui se caractérise par l’hypoactivité des glandes sébacées et sudoripares et une tendance aux réactions allergiques à la lumière et aux pollens. C’est souvent la peau des asthmatiques et des gens sensibles aux rayonnements. Cet état de l’épiderme peut parfois aboutir à une névrodermite.

Les peaux grasses sont plus prédisposées à l'acné que les peaux sèches.

 Symptômes de l'acné.

--Pas de douleurs sauf à la pression, pas de démangeaison, pas de fièvre et le principal désagrément est le caractère inesthétique de l’acné du visage.

--Parfois, il  n’y a que quelques boutons qui disparaissent très vite et l’acné passe inaperçu.

--A la pression au doigt, un liquide blanchâtre( ou du sang) peut sortir.

--L’acné du visage est plus visible et plus dérangeant esthétiquement parlant chez les personnes de peau claire.

--Les boutons sont parfois groupés ou éparpillés.

--aucune confusion n’est possible entre la présentation de l’acné et les autres affections cutanées comme l’herpès, le zona, la bourbouille, l’abcès, etc.

Que faire?

--Souvent, il n’y rien à faire et le mal passe comme il est venu.

--Eviter de manipuler les boutons d'acné si ce n'est pour les caresser. Les mauvaises manipulations peuvent faire apparaitre des cicatrices qui risquent de rester après guérison.

--Eviter de prendre un médicament sans l'avis d'un médecin.

--Arrêter le maquillage  jusqu'à consultation d'un personnel médical.

--Réduire la consommation en sel, en graisses animales, en excitants et en glucides ( sucre blanc et farine blanche.

--Augmenter la consommation en crudités riches en vitamine A.

--Faire une cure de citron.

-- Passer du jus de citron sur les boutons ou du beurre de karité ou encore la graisse de boa.

--Passer du suc d’aloès Véra sur les boutons le soir au coucher.

Quelques définitions.

   --Les comédons : sont les points noirs ou petits bouchons cornés, de 1 à 4 mm situés dans les orifices des follicules sébacés. Ces comédons sont faciles à exprimer par la pression des doigts.

 --Kyste  de la peau: petites tumeur bénigne développée sous la peau qu’elle soulève.. Ils correspondent à l'accumulation dans l'entonnoir fermé d'un follicule sébacé de sébum et de kératine mélangés à des colonies bactériennes.

--Les papules sont des lésions cutanées en relief, de petite taille( diamètre inférieur à 10 mm) se rencontrant dans de nombreuses dermatoses. Ce sont des élevures rouges fermes parfois douloureuses pouvant évoluer vers la résorption ou la Formation de pustules (papule à contenu purulent apparaissant à la partie apicale)

-- pustule : lésion cutanée en relief contenant du pus.

--Nécrose : mort tissulaire.

--Les nodules : sont des lésions inflammatoires ayant une évolution suppurative et cicatricielle. Par convention terminologique Française c'est une lésion solide d'un diamètre > 10 mm.

 NB : inutile de presser les boutons. Si le mal persiste consulter un dermatologue.

Vous êtes le 1217971ème visiteur

16 votes. Moyenne 4.88 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau