Dépigmentation artificielle.

Comprendre la situation.

La dépigmentation artificielle est une pratique qui a pour but de rendre la peau plus claire à des fins esthétiques par une réduction voir une suppression du pigment (substance naturelle colorée) responsable de la coloration de la peau. Elles  est principalement utilisée par les femmes  qui désirent se rendre claires ou plus claires. Parfois aussi c’est une pratique communautaire.  Mais La dépigmentation artificielle est de nos jours un fait de société, je dirai un mal psychologiquement transmissible avec une vitesse grand  V. Certains africains oublient que la vraie beauté est noire, que le noir est beau et que la femme africaine déclarée belle est vraiment belle. La situation est devenue alarmante en ce sens que les hommes aussi se font de nos jours dépigmenter la peau. Je me demande si ces gens comprennent vraiment le rôle protecteur, régulateur, purificateur et isolante de la peau. En plus qu’ils se rendent volontiers malades  avec de gros risque pour leur santé à long terme. En effet tous les produits utilisés sont des poisons pour la peau. Pour ceux qui sont déjà un peu clair cela peut se comprendre par rapport à la quantité de produits à utiliser pour avoir des résultats mais pour ceux qui ont la peau noire d’origine c’est un forcing inutile. Plus l’effet est rapide, plus le produit est toxique. Personnellement je suis contre la dépigmentation artificielle sous toutes ses formes mais c’est mon avis et chacun reste bien libre de faire de sa peau ce qu’il veut. Je respecte leur choix. J’ai seulement peur pour eux des conséquences à partir d’un certain âge (visage défiguré, peau multicolore, plaies et blessures dues à la fragilité de la peau, fragilité de la peau, acné, baisse des défenses immunitaires corporelles, visage clair et pieds noirs comme le margouillat qui la tête rouge et le reste du corps noir, etc).  En effet, une fois la dépigmentation obtenue, le sujet doit  maintenir le résultat par un traitement d’entretien. Ce qui irrite davantage la peau  avec des plaies et des brûlures par endroit dues à la causticité et la toxicité  des produits utilisés.

Types d’épiderme et problèmes associés.

On  distingue deux types d’épiderme.

--La peau grasse, séborrhéique ( 90 % des individus) dont les glandes sudoripares et sébacées possèdent  un taux élevé de sécrétion. A l’époque de la puberté, l’acné juvénile ( boutons ou points noirs) aura tendance à ce développer et plus tard, il pourra se changer en une forme extrême d’eczéma séborrhéique( rougeurs en forme de plaques et de croûtes. Avec l’âge, le prurit sénile risquera de faire son apparition.

--La peau sèche ( environ 10%) des individus), qui se caractérise par l’hypoactivité des glandes sébacées et sudoripares et une tendance aux réactions allergiques à la lumière et aux pollens. C’est souvent la peau des asthmatiques et des gens sensibles aux rayonnements. Cet état de l’épiderme peut parfois aboutir à une névrodermite.

Les peaux grasses nécessitent  un traitement sec  à base de préparations spéciales, ainsi que des crèmes et des lotions non grasses. Les peaux sèches, en revanche, doivent être traitées avec des pommades grasses servant de base à des médicaments antiallergiques et régulateurs du système neuro-végétatif. Il faut donc adapter les produits à sa peau et éviter de passer les pommades sur le corps n'importe comment.

Les produits utilisés.

Les produits employés sont nombreux et contiennent en général du mercure, de l’hydroquinone ou des corticoïdes sans oublier les substances abrasives ( matière qui use) utilisées pour favoriser une meilleure pénétration des produits dépigmentants. L’application des  produits dépigmentants commencent par le visage, le cou, les mains, les bras, les pieds et enfin le corps.

Les conséquences.  

Les conséquences sont nombreuses et parfois dramatiques pour la peau.

--La dermite caustique (inflammation et brûlure de la peau) survient souvent lors de la première phase de la dépigmentation due à la causticité et la toxicité des produits utilisés.

--L’hyperpigmentation cutanée est un assombrissement localisée de certaines parties du corps ( autour des yeux, les coudes, les doigts, les pieds, les chevilles, les articulations, etc).

--Les réactions lichénoïdes ( plaques, taches surélevées et hyperpigmentées, plaies, blessures, déchirures, vergetures, varices, boutons, etc).

--Acné rebelle.

Traitement

Il  faut arrêter la dépigmentation  artificielle et laisser votre peau réparer toute seule les dégâts ou consulter un dermatologue. 

NB: Prendre la pommade Afrique-tisanes N° 4: maladies de peau. Ceux désirent se faire dépigmenter la peau doivent le faire sous contrôle médical  pour minimiser les risques.

7 votes. Moyenne 4.43 sur 5.

Commentaires (2)

OUATTARA MARIAM
  • 1. OUATTARA MARIAM | 03/11/2016

[quote][/quote]

ange-yvanne
  • 2. ange-yvanne (site web) | 05/10/2013

merci pour toute ces infos j"en parlerai à ma soeur.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau