Antiaris d'Afrique

1-Identification

Nom français : Antiaris d'Afrique

Nom scientifique : Antiaris africana .

Famille : MORACEES

Principes actifs : Tanins.

Parties utilisées :Feuilles et écorces en usage externe uniquement.

Habitat :

 C'est un arbre originaire d'Afrique qu'on rencontre dans les zones soudanienne et guinéenne, mais il se raréfie de plus en plus en dehors de la zone guinéenne.Arbre de 30 à 35 mètres de hauteur pouvant atteindre davantage. L'écorce est grisâtre et fissurée. Le latex blanc devient brun en vieillissant. Le tronc est droit, cylindrique et élevé. Feuilles simples, alternes, largement ovales ou oblongues, finement dentées et au sommet terminé en pointe courte. De petits poils dorés apparaissent sur les jeunes tiges. Les fleurs sortent avant la feuillaison sur les vieux rameaux. De couleur verdâtre, elles· portent des étamines serrées les unes contre les autres sur des réceptacles aplatis, à bords retroussé. Le fruit est une drupe velouté, gris verdâtre devenant rouge à maturité. Sa longueur est de 1,5 centimètre environ, contenant une graine à l'intérieur.

Noms vernaculaires :

 :--Dioula, bambara, malinké, Sénoufo, Dogon :

--, Bwa, Bobo-fing, Balante, Badiaranké

--Dioula, Bété, Baoulé, Attié, Agni, Abbey :

 --Wolf, Peuhl, , Floup, Foula :

-- Minyanka  , Mancagne, manding, Mandjaque, Maure:

--Ndoute, Niominka, None :

--Bassari, Baynouk, Bayotte:

--Safèn, Sérère, Socé, Sarakolé, Susu :

--Toucouleur, Tandanké:

--Créole Portugais:

--Goun, Fon : Guxotin

--Yorouba , Nago :

--Mina, Waci,  Adja, Kotafon, Saxwè,  :

-- Bariba, Ditammari, dendi , Waama,  Yom,

-- Miéné, Fan, Vili, Eshira, Punu, Nzébi ;

--Galoa, Sangu, Mitsogho, Kota,Mindumu :

--Nkomi, Orungu, Ngowé

 2-Propriétés

Efficace contre la lèpre et les maladies de la peau. Le latex à petite dose est tonicardiaque mais toxique à haute dose. C’est un bon stimulant du cœur.  

3-Indications thérapeutiques

Lèpre, syphilis, chancres, etc.

4- usages

Laver les parties atteintes avec une décoction des feuilles et écorces. On peut aussi appliquer les feuilles broyées en cataplasme sur les lésions et les chancres de la syphilis.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau