Adansonia digitata

baobab-asb.jpgNom vulgaire: Baobab

Noms africains - Wolof: gui (arbre), lalo (feuilles) - Bambara: sira, sito - Peuhl: boy, boio, boki-Goun et Fon : Kpassa

Description et utilisations

Cet arbre a toujours frappé l'imagination pour sa forme massive. Toutes les parties de la plante sont utilisées. En dehors de ses usages alimentaires, elle est  anti diarrhéique, antirachitique, anti-inflammatoire,très riche en calcium et vitamine C. C'est un arbre qui peut atteindre 20 à 25 mètres de hauteur avec un tronc énorme pouvant mesurer 8 mètres de diamètre. Les feuilles sont alternes et composées de 5 à 7 folioles. Les fleurs blanches pendent à l'extrémité d'un pédoncule et donnent des fruits ovoïdes appelés "pain de singe" contenant des graines noires noyées dans une pulpe farineuse blanche.

Action curative

La pulpe du fruit contient des glucides, des protides, des lipides, des vitamines, des matières pectiques, des acides organiques, des sels minéraux et des oligo-éléments. L'action anti diarrhéique est donnée par les glucides et les matières pectiques qui absorbent l'eau. La poudre des feuilles est un alicament que tout le monde doit utiliser. La légende raconte que le souverain «  Le Grand Soundiata Kéïta , fondateur de l’empire mandingue»  étant infirme a marché en 7 jours en faisant usage des feuilles de baobab. En effet les feuilles  sont très riche en calcium et micronutriments. La poudre des feuilles sèches s’utilise comme complément alimentaire en RCI, au Mali et au Burkina Faso.

Emplois

--Diarrhées

Mélanger la pulpe du fruit séchée après avoir enlevé les graines, dans l'eau et boire aux repas ou manger simplement la poudre de apin de singe.

--Anémie et décalcification

Pulpe du fruit et poudre de feuilles du Baobab vendus sur les marchés et les deux poudres peuvent être utilisées comme complément alimentaire.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau