Tinospora bakis

Nom vulgaire: bakis

Noms africains ~ Wolof: bakis - Peuhl: abolo, bakani

Utilisation

C'est l'exemple même de l'application de la théorie des semblables où une racine jaune comme celle du Bakis ou du nauclea latifolia  permet de soigner les ictères au sens large, diagnostiqués par la coloration des téguments et de la sclérotite. Tous les ictères qu'ils résultent d'une hépatite ou bien consécutifs à une crise de paludisme sont soignés par ces plantes. Le Bakis est souvent associé au fruit vert de Carica papaya (papayer).

Description

C'est un petit arbuste avec des racines jaunes et des tiges en forme de liane qui peuvent  atteindre 10 mètres de hauteur et s'accrochent aux arbres. Les feuilles alternes en forme de cœur ont le sommet terminé en pointe. Elles possèdent un long pétiole. Les fleurs sont jaunes verdâtres et les fruits sont des petites drupes ovoïdes. On récolte les racines sans détruire l'arbre.

Action curative

Selon les travaux de certains chercheurs, la racine de Tinospora bakis contient un principe amer, la colombine et différents alcaloïdes quaternaires dont le principal  est la palmatine soluble dans l'eau. La colombine augmente la sécrétion de bile et la palmatine est fébrifuge et cholagogue. L'action anti-ictérique d'une décoction de la racine a montré une action, hépato protectrice et anti hémolytique.

EMPLOIS

Ictères - Fièvre

Dans tous les cas d'ictère, boire chaque jour un demi litre d'eau  dans lequel on aura mis à macérer une grosse racine coupée  en rondelles ou boire une décoction de la même racine.

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau