L'alcool et ses associés.

Alcool et boissons alcoolisées

Définition et fabrication

L’alcool pur est un produit chimique, un solvant, un réactif, un diluant, un fluidifiant, un combustible, un antiseptique,  obtenu par fermentation et distillation des sucres ( glucose et fructose ) contenus dans les fruits, les liquides sucré ( vin de palme, vin de rônier, canne à sucre), les racines ( betterave, manioc, etc.), les céréales ( maïs, mil, sorgho, fonio). Le produit obtenu après distillation est très fort ( 90°), c’est le gaténga du Benin très brulant à la consommation. C’est, suivant la matière première et la méthode utilisées,  l’éthanol, le propanol, le butanol , que l’on trouve dans les hôpitaux, les parfums, les médicaments, l’essence, les liqueurs, etc. Le premier alcool est maintenant dilué avec le dernier liquide de la distillation appelé « Belo » au Benin pour donner le Koutoukou ou le sodabi de degré variant entre 30° et  70°.Les professionnels apprécient la puissance du sodabi au gout car rare sont les fabricants qui utilisent un instrument de mesure. Je parle ici de la méthode traditionnelle de fabrication de chez moi car les chimistes disposent de tout le nécessaire dans les laboratoires pour obtenir un alcool naturel ou synthétique de degré précis. D’autres méthodes traditionnelles parfois douteuses existent  et  l’alcool obtenu peut être frelaté, toxique et mortel. Ainsi, on assiste de temps à autre à des morts en série après une nuit arrosée d’alcool frelaté.

Dans les autres cas, les alcools sont synthétisés à partir des composés organiques tirés du gaz naturel ou du pétrole notamment par hydratation des alcènes.

Les liqueurs sont obtenues par dilution et aromatisation du premier alcool. Certains liqueurs sont même des médicaments car riches en essences de plantes à condition de savoir en faire usage.

Les vins, les bières sont obtenus par fermentation des  sucres des fruits, céréales, et racines. Tout court, toute fermentation contient de l’alcool que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur de notre corps. A chaque fois que vous avez un problème de ballonnement, pensez-y. Quand bien même vous ne buvez pas d’alcool, votre organisme en produit et vous pouvez lui éviter cela par votre mode de vie.

Différents types de boissons alcoolisées

  • 1er groupe, boissons sans alcool : eaux minérales ou gazéifiées, jus de fruits ou de légumes non fermentés ou ne comportant pas, à la suite d'un début de fermentation, de traces d'alcool supérieures à 1,2 degré, limonades, sirops, infusions, lait, café, thé, chocolat ;
  • 2e groupe, boissons fermentées non distillées : vin, bière, cidre, poiré, hydromel, auxquelles sont joints les vins doux naturels bénéficiant du régime fiscal des vins, ainsi que les crèmes de cassis et les jus de fruits ou de légumes fermentés comportant de 1,2 à 3 degrés d'alcool ;
  • 3e groupe, vins doux naturels autres que ceux appartenant au groupe 2, vins de liqueur, apéritifs à base de vin et liqueurs de fraises, framboises, cassis ou cerises, ne titrant pas plus de 18 degrés d'alcool pur ;
  • 4e groupe, rhums, tafias, alcools provenant de la distillation des vins, cidres, poirés ou fruits, et ne supportant aucune addition d'essence ainsi que liqueurs édulcorées au moyen de sucre, de glucose ou de miel à raison de 400 grammes minimum par litre pour les liqueurs anisées et de 200 grammes minimum par litre pour les autres liqueurs et ne contenant pas plus d'un demi-gramme d'essence par litre ;
  • 5e groupe, toutes les autres boissons alcoolisées.

 Composition de l’alcool et des boissons alcoolisées

La composition des boissons alcoolisées peut varier fortement selon la teneur en hydrates de carbone, la concentration d’alcool et l’apport énergétique. Dans le tableau ci-dessous, ces valeurs sont indiquées pour  1 verre de consommation.

 

Glucides

Alcool

Kilocalorie

1 verre de bière

7g

9g

100

1 bière forte

12g

28g

300

1 verre de vin sucré

8g

13g

100

1 verre de vin sec

0g

14g

100

1verre de porto

7g

11g

105

1verre de vin mousseux

1g

9g

73

1cocktail

15g

40g

340

1 petit verre de sodabi

4g

50g

120

1petit verre de liqueur

2g

45g

80

1verre d’apéritif

15g

20g

80

 

 

 

 

 

 

 

 

 NB : L’apport calorique de l’alcool n’est pas négligeable et 1 g d’alcool fournit 7 kcal.  Ainsi les boissons alcoolisées  font grossir. De plus, les apéritifs excitent l’appétit.  Ceux qui souhaitent perdre du poids, suivent de sévères régimes mais s’adonnent à l’alcool se trompent donc. Au lieu de boire les boisson alcoolisées, qu’ils prennent du thé vert sans sucre et cela fera du bien à leur corps.

Circuit dans l'organisme

L’alcool est directement assimilable quand le ventre est vide et passe en quelques minutes dans le sang, le foie, le cerveau et les autres organes. Quand le ventre est plein, l’effet est un peu retardé.  En effet  une fois bu, l’alcool ingurgité arrive dans l’estomac avant de migrer vers le petit intestin. Après environ une demi-heure (variant si le consommateur est à jeun car la présence d’aliments retarde le passage de l’alcool de l’estomac à l’intestin) l’alcool passe directement dans le sang. Il rejoint ensuite tous les organes et en particulier le cerveau et le foie. Ensuite, l’alcool non métabolisé par le foie le quitte pour aller vers le cœur. A chaque fois que vous buvez de l’alcool sous n’importe quelle forme, pensez à votre foie, à votre cœur, à votre cerveau sans oublier les autres organes et la baisse de vos défenses immunitaires. Plus l’alcool est fort, plus il cause de dégâts.

Boire ou ne pas boire

 L’alcool, les liqueurs et les boissons alcoolisées  n’ont pas leur place dans l’alimentation saine si ce n’est pour nettoyer ou désinfecter une plaie buccale. La meilleure boisson est l’eau potable ou l’eau de source peu minéralisée et potable. Le Thé est bon pour la santé. Le vin est toléré à dose modérée à table entre adulte. La bière est tolérée à dose modérée à cause de son apport en vitamines du groupe B. En famille, entre amis, préférer le thé à l’alcool. La femme enceinte ne doit pas du tout prendre de l’alcool pour la santé de son enfant et de peur de faire un enfant alcoolique de naissance. Ne donnez  jamais de l’alcool ni de boisson alcoolisées à vos enfants. Si vous leur donnez, imaginez ce qu’ils feront derrière vous étant enfant et ne vous plaignez pas après qu’ils adorent boire et fumer. J’ai déjà interpelé beaucoup de pères de famille à ce sujet. Je vous en supplie, ne faites pas.

L’alcool et la  pharmacopée..

L’alcool est un bon désinfectant et  un bon solvant. En médecine traditionnelle, on utilise beaucoup le sodabi ( ou Koutoukou) surtout pour les produits aphrodisiaques. Dans le sud du Benin, c’est une pratique courante et beaucoup de Béninois s’y connaissent. Quand vous rendez visite à un Béninois authentique réclamer lui « l’autre bouteille »  et il vous servira de quoi vous rendre actif toute une journée à tous les niveaux. Il y a de ces racines qui, mises en macération avec du sodabi dans une bouteille bien fermée, redonne à l’homme toute sa vigueur. Les produits libèrent leur tanins, rabaissent le degré de l’alcool et colore ce dernier pour donner  un élixir de grande valeur ( digestif, tonique, excitant, fluidifiant, aphro, etc.). Ceux qui connaissent la valeur du sodabi n’en abusent jamais car, les matins  ils prennent à peine un petit verre de leur potion  et cela suffit pour les tenir actifs toute la journée.. Les soulards que vous rencontrez ne sont que des gens faibles d’esprit qui se refugient dans l’alcool. Ils manquent de maitrise de soi et sont des malades vivants qui refusent d’affronter la vie. Beaucoup ne mangent pas,  abusent d’alcool, de bière et de tabac, affaiblissant ainsi leur immunité. Ils ont besoin d’être soigné  car l’Afrique a besoin de tous ses enfants pour son développement. Nous avons des produits pour eux.

L’alcool dans l’industrie

Les alcools sont utilisés dans l'industrie chimique comme :

solvants : l'éthanol, peu toxique, est utilisé dans les parfums et les médicaments ;

combustibles : le méthanol et l'éthanol peuvent remplacer l'essence et le fioul car leur combustion ne produit pas de fumées toxiques ;

réactifs : les polyuréthanes, les esters ou les alcènes peuvent être synthétisés à partir des alcools ;

antigels : la basse température de solidification de certains alcools comme le méthanol et l'éthylène glycol en font de bons antigels

 Danger de l’alcoolisme.

L’alcool, le café et le tabac sont des excitants non compensés. L’alcool fluidifie certes le sang, active la circulation, provoque une certaine euphorie mais épuise par la suite.et dépriment. Ce qui augmente le risque d’accoutumance et de dépendance. Un homme bien doit éviter l’alcool, les liqueurs pures et boire le thé. L’alcool fatigue le foie, le cerveau et le cœur.De plus, l’alcool et le tabac abaissent les défenses immunitaires, irritent la muqueuse interne ( bouche, œsophage, estomac, intestin, etc.) et prédispose aux maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’ulcère, le cancer, pneumonie, infection de staphylocoques,  etc Le vin et la bière sont tolérés à dose bien modérée.

NB: Les fumeurs et les alcooliques doivent boire beaucoup de lait caillé et faire régulièrement une cure de jus de citron.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau