Le tabac et ses associés.

nicotiana-tabacum-tabac.jpg1-Identification

Nom français : Tabac

 Nom scientifique : Nicotiana tabacum

Famille : Solanacées

Noms vernaculaires : Tabac

 Principes actifs : Mélange d’alcaloïdes : Anatabine, nomicotine, anabasine et plusieurs produits radioactifs dont le polonium.

 Parties utilisées : Feuilles

Présentation :

Feuilles de tabac séchées (à l’air ou au soleil),  cigarette, cigares, en vrac à rouler ou pour la pipe, ou à chiquer. La couleur et le gout dépendent du mode de séchage. En effet, Après séchage, les feuilles sont mises à fermenter pour obtenir un goût spécifique. Les tabacs en feuilles sont classés selon leur variété ou leur mode de séchage. Les tabacs bruns sont séchés à l'air et au feu ; les tabacs blonds sont séchés à l'air chaud ; les tabacs clairs  sont séchés à l'air ou au soleil.

 Fréquence

L'usage du tabac  sous forme de cigarette est largement répandu dans le monde entier. Les millions de personnes s’empoisonnent tous les jours à la nicotine, au goudron et beaucoup d’autres poisons . La pharmacopée utilise les feuilles de tabac  le plus souvent en usage externe.

Danger du tabac

Le tabac contient de la nicotine, qui possède un effet "éveillant", anxiolytique et coupe-faim. Il est prouvé que le tabac contient des produits radioactifs responsables à long terme de cancer de gorge. De plus Les cigarettes, cigares et autres  comportent des additifs dont la   combustion  crée de nouveaux composants (monoxyde de carbone, goudrons...) nocifs pour la santé. Par exemple  le tabac et l’alcool augmentent la pression artérielle, accélère le rythme cardiaque et détériore les artères. Les risques coronariens et les décès par infarctus du myocarde sont deux fois plus élevés chez les fumeurs. Ces risques vasculaires touchent aussi les artères du cerveau et des membres inférieurs. Les fumeurs chroniques ont des problèmes d’endurance  et s'exposent à des troubles au niveau de tout l'appareil respiratoire, notamment au risque de bronchite chronique et au risque de cancer du poumon.  La  nicotine augmente la sécrétion des acides gastriques et agit sur le système nerveux central. Le tabac limite l'apport d'oxygène au cerveau et aux muscles. Il est responsable de maux de tête, de vertiges et de maux de gorge. Le tabac n’est pas fait pour être fumé mais pour soigner. De plus, l’alcool et le tabac abaissent les défenses immunitaires, irritent la muqueuse interne ( bouche, œsophage, estomac, intestin, etc.) et prédispose aux maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’ulcère, le cancer, pneumonie, infection de staphylocoques,  etc.

Que Faire ?

A défaut d’empêcher les sociétés de produire des cigarettes, Il faut sensibiliser les jeunes pour une vie sans tabac car le pays a besoin d’eux en parfaite santé et non fatigués et  inaptes. Le tabagisme et l’alcoolisme constituent  un grave  problème de santé publique. Une fois que les jeunes commencent à fumer, c’est difficile de les dissuader. Les femmes ne doivent pas fumer et surtout les femmes enceintes de peur de faire des enfants fumeurs de naissance que rien ne pourra empêcher de fumer plus tard..  Les femmes gèrent plus difficilement les effets négatifs de l’alcool et du tabac et dépriment plus vite que les hommes. Il faut supprimer toutes les publicités positives sur les cigarettes. De la cigarette et l’alcool à diverses drogues, il n’y a qu’un petit pas. Les grosses sociétés  et les puissants de ce  bas monde savent que pour programmer la déchéance d’un pays il suffit de permettre à ses jeunes gens d’avoir un accès facile à l’alcool et aux drogues (tabac, cocaïnes, morphine, etc.) .  Nous devons éviter cela en restant éveillé face à l’alcool et la drogue.

  Description

 Il y a deux  catégories de tabac : le grand tabac et le petit tabac. Le grand tabac possède une tige robuste qui dépasse souvent les 2 mètres. Egalement plante herbacée annuelle, le petit tabac ne se dresse qu'à 1 et parfois 1,5 mètre. Les feuilles de dimension et de forme variables, sont larges et ovales. Elles ont une texture visqueuse et portent d'innombrables petits poils velouteux. Les limbes sont dépourvus de pétioles dans le cas du grand tabac; leur base décurrente s'insère alternativement sur la tige. La nervure principale, apparente et particulièrement velue, se divise en 7 ou 8 paires de nervures latérales. La feuille du petit tabac est soutenue par un pétiole d'environ 4 centimètres de long: lisse ou gaufrée, elle se termine souvent en pointe. Les fleurs du grand tabac sont rougeâtres, blanches ou roses, disposées en grandes cymes à l'extrémité des tiges. De longs tubes glanduleux et visqueux soutiennent une corolle et un calice formé de plusieurs lobes acuminés. En revanche, les fleurs du petit tabac, souvent jaunes ou verdâtres, possèdent une corolle plus petite et un calice formé de lobes triangulaires. Le fruit est une capsule globuleuse ovoïde insérée dans le calice, s'ouvrant d'elle-même à maturité: elle laisse paraître de nombreuses et petites graines brunâtres.

Habitat :

Le tabac était cultivé à l'origine en Amérique du Sud et en Amérique centrale par la civilisation précolombienne. Il pénétra en Afrique tropicale à la fin du XVIe siècle où l'on entreprit sa culture artisanale, notamment autour des villages. De nos jours, on cultive le tabac dans presque tous les pays.

 Culture et traitement

 Le tabac est une plante exigeante en eau au cour de sa période végétative, mais au fur ét à mesure d la maturation, l'humidité doit diminuer surtout chez les plants qui doivent monter en graines. Il aime les sols frais, légers et riches en sels minéraux, particulièrement la potasse. Les variétés de tabac forts préfèrent les sols compacts. Comme la température optimale pour la croissance se situe entre 19 et 25 °C, les climats montagneux lui sont davantage bénéfiques. On le reproduit par graines semées à la volée sur une planche en pépinière. La levée a lieu après 15 à 20 jours. Les planches sont repiquées au bout de 2 mois en plein champ sur des lignes espacées de 60 à 80 centimètres. Il est nécessaire de protéger les plants périphériques du vent. La floraison débute 6 semaines après la plantation et 1 cycle se boucle après 3 mois.

Les premières décolorations indiquent le moment de la récolte. Les feuilles de tabac sont séchées sous air chaud, dans des séchoirs traditionnels ou sous serres. Le séchage à l'air chaud dure une semaine et nécessite environ 20 kg de bois pour sécher 1 kg de tabac. Le mode de séchage à l'air chaud se classe au premier rang par son taux d'utilisation avec environ 6 tonnes de tabac sur 10 traitées par ce processus.

2-Propriétés

Antiseptique, antibiotique,  anti-inflammatoire, émollient, 

3-Indications thérapeutiques

Carie dentaire, hémorroïdes externes.

4- usages

 --Caries dentaires

La chique de tabac, tradition établie dans plusieurs pays d’Afrique permet d'empêcher les caries dentaires. Utiliser un mélange de 2j3de tabac avec 1/3 des cendres alcalines. Chiquer régulièrement.

--Pédiculose et inflammation ganglionnaire.

 Les feuilles pilées ou froissées sont utilisées en friction sur la tête pour atténuer les pédiculoses. L’emploi de cataplasme  est aussi destiné à combattre les inflammations ganglionnaires.

--Tabagisme et alcoolisme

Cure de jus de citron bien mûr.

NB : Les fumeurs et les alcooliques doivent boire beaucoup de lait caillé et faire régulièrement une cure de jus de citron.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau