Conditions de digestion du lait

Comprendre la  digestion du lait

 Dieu a donné le lait à chaque mammifère pour nourrir son petit pendant un certain temps. Ainsi le  lait de vache est l'aliment naturel destiné au veau, dont l'estomac ou caillette est équipé pour cailler le lait, phase la plus importante de la digestion de cet aliment. Initialement le lait de vache n'est pas destiné au nourrisson humain, qui digère avec plus de facilité le lait de femme qui lui est destiné. Pourtant, le nourrisson humain accepte le lait de vache après un temps d'adaptation et certaines précautions. Le lait caille alors sous l'action du suc gastrique mais le coagulum du lait de vache est plus épais que celui, plus fin, du lait de femme. Et très souvent le bébé fait quelques crises avant que son organisme ne s'adapte au lait de vache.

D'autre part, comme l'a fait remarquer le Pr Tallarico, lorsque le veau prend le lait de sa mère, ce lait correspond à l'âge du veau. Le lait de vache ne correspond pas à l'âge de l'enfant, ni aux nécessités profondes de son développement, plus lent chez l'enfant que chez le veau. Quoi qu'il en soit, le lait est indispensable au petit enfant à condition qu'il soit bien digéré et assimilé.

Le sucre de lait, le lactose, est digéré dans l'intestin, sous l'action d'un enzyme spécifique sécrété par cet organe. L'intestin du nourrisson est naturellement pourvu de cet enzyme, la lactase, dont la sécrétion ira en diminuant au fur et à mesure de la diversification du régime alimentaire de l'enfant. C'est ainsi qu'actuellement de très jeunes bébés ne tolèrent plus le lait, selon l'expression habituelle, dès qu'ils ont quelques mois, quand leur régime alimentaire comprend légumes, viandes, céréales, etc., donnés trop tôt.

 L'enfant, qui a toujours continué à boire un peu de lait chaque jour, dans de bonnes conditions, continuera généralement à bien digérer ce lait entier, cru, non pasteurisé ni stérilisé, qui lui fait envie. Là est sans doute l'explication de la digestibilité du lait par des peuples entiers, particulièrement en Scandinavie, en Afrique et en campagne. Ceux qui n’ont pas rompu avec le lait, continueront à bien digérer le lait jusqu’à un âge très avancé.

Le lait, aliment de croissance, convient donc généralement à l'enfant. Ce lait doit provenir de vaches saines; il doit avoir été trait et conservé dans d'excellentes conditions de propreté et d'hygiène car le lait s'infecte très vite. Il existe dans le lait cru quelques  germes , mais, quand l'organisme est en bonne santé, la microflore intestinale  fait le nécessaire  habituellement. Ce qui est plus à craindre est notre mode de vie.

NB: Il ne faut pas oublier que le lait de vache n'est pas le lait maternel et pas d'abus. Il ne faut pas insister lorsque votre organisme ne tolère pas le lait car aucun mammifère ne prend le lait après le sevrage et il suffit que votre alimentation soit équilibré en fruits et légumes pour compenser l'insuffisance en vitamines et sels minéraux.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau