Les sels minéraux.

1-Fonctions.

Les sels minéraux entrent dans la composition intime de tous les tissus et de tous les liquides du corps. Nous connaissons tous le sel de cuisine ( chlorure de sodium)  et le calcium, même si nous ignorons les autres. En effet, le corps humain n’est pas seulement fait de glucides, lipides, protides et d’eau mais aussi de métalloïdes et de métaux, de bases et d’acides, d’ions positifs et négatifs. Les sels minéraux sont : le calcium, le phosphore, le chlore, le sodium, le magnésium, le potassium, le silicium, le fluor, le carbonate de sodium, etc.  Les os, les carapaces, les coquilles, l’os de sèche sont très riches en calcium , et réduits en poudre, constituent  un excellent remède contre la décalcification. Les choses que nous rejetons facilement peuvent parfois servir utilement.  Mais, on trouve naturellement les sels minéraux dans les fruits, les légumes, le miel, le lait, les eaux minérales, les céréales, les levures, les fromages, les poissons, les viandes, etc. Ils jouent un rôle de catalyseur, de régulateur, de modérateur, de réparateur, de conducteur et entre dans la composition de tous les liquides du corps.  Malgré leur petitesse ( à peine 3,5% du poids corporel), leur importance est  capitale, voire vitale pour le corps. Les carences minérales provoquent des troubles aussi  dangereuses, aussi dramatiques que les carences protidiques, lipidiques ou vitaminiques  (fatigue, picotement, brulure, allergies, migraine, vertige, rhumatisme, arthrose,  fibrome, kyste, impuissance, trouble de la vue et de mémoire, obésité, etc).

2-Etude de quelques sels minéraux.

a)Le calcium.

Principal composant de la masse osseuse, le calcium est absorbé par l’intestin et intervient dans la coagulation du sang puis, dans les fonctions neurovégétatives. Sont riches en calcium les os, les carapaces, les coquilles, l’os de sèche, le lait, les feuilles de moringa, les feuilles de baobab et le pain de singe, le lait, les fromages, le citron, les fruits gras ( amandes, noisettes), le jaune d’œuf, les olives noires, les fruits, les salades, l’ail, l’oignon, le germes de blé. Une carence en calcium peut être à l’origine de la fragilité des os, du retard de marche chez l’enfant, d’une arthrose et du claquement des os chez les grandes personnes, d’une asthénie  matinale ou permanente, etc.

b)Le phosphore.

Dans le corps, tout travaille en symbiose et rien n’est inutile. Ainsi le phosphore doit être en bon équilibre avec le calcium, l’un permettant la fixation de l’autre. Les besoins moyens de l’organisme en phosphore sont environ d’un gramme par jour. Les aliments suivants sont riches en phosphore : Lait, fromage, œuf, certains  légumes, l’amende des céréales, l’oignon, le citron, les oranges, les pamplemousses, etc. Les aliments riches en phosphore et en calcium sont très efficaces contre l’acidose et la décalcification.

c)Le potassium.

Le potassium est un alcalin intracellulaire en équilibre avec le sodium à travers les membranes cellulaires. Sa présence influence le taux de magnésium. Il intervient dans la vie des globules rouges et dans le transport du gaz carbonique de désassimilation. Il joue un grand rôle dans la transmission de l’influx nerveux et dans contractibilité   cardiaque.  La fatigue et l’asthénie peuvent être dues à une carence potassique. Mais la surconsommation d’aliments potassiques peut perturber l’équilibre minéral du calcium, do potassium, du calcium et du magnésium. Le juste milieu en toute chose est la première loi en diététique et il faut manger équilibré.  Sont riches en potassium : la pomme de terre, le haricot sec, les pois, les lentilles, l’épinard, l’amande et la noisette, la datte, la châtaigne, le blé complet, les céréales complètes, la banane, le miel , le champignon, l’oignon, le citron, les oranges, les pamplemousses, le raisin, la tomate etc.

d)Le chlore.

Le chlore est le principal anion du sang, de la lymphe et de la grande majorité des liquides de l’organisme. Il constitue l’acide  chlorhydrique du suc gastrique. Il faut donc en ingérer quotidiennement. Sont riches en chlore : l’huitre, le gruyère, les dattes, le céleri, l’œuf entier, la farine de maïs, la banane, le poisson la viande de bœuf, le jaune d’œuf, l’épinard, la laitue, le germe de blé, la farine d’avoine, le blé complet, la noisette, le chou-fleur, le haricot  vert, les lentilles, le navet, la noix, la carotte, la tomate, etc.  

e)Le sodium ( chlorure de sodium ou sel de sodium).

Le sodium prédomine dans le sang et les liquides intercellulaires. L’organisme en élimine par la sueur et l’urine. Il aiguise l’appétit, stimule l’esprit et le muscle. La consommation du sel doit être modérée pour ne pas surmener les reins et entrainer une soif trop importante, mais il faut préférer le sel complet marin au sel trop raffiné. Le sel est présent dans la plupart des aliments. Le riz en contient très peu, d’où son intérêt dans les régimes sans sel.

f)Le magnésium.

Le magnésium est un constituant essentiel de la chlorophylle, il active la défense organique, dynamise les globules blancs et joue un grand rôle dans l’équilibre minéral. Il est anti-infectieux, anticancéreux, anti-athéromateux. Il purifie le sang, décontracte le système nerveux et retarde la vieillesse. On le trouve dans l’eau de mer, dans le sel marin complet, dans les légumes, dans les céréales complètes, les viandes, les poissons.

 NB: Il suffit de varier les fruits et les légumes puis de manger équilibré tous les jours pour être sûr de fournir à son organisme tous les oligo-éléments dont il a besoin. En de troubles particuliers ,augmenter la prise des oligo-éléments spéciaux

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau