CLIQUEZ ICI IL Y A UN CADEAU POUR LES ABONNES

Blog

Ressources, Conseils, Recettes et Remèdes Simples pour MIEUX VIVRE

Des conseils et recettes écrits par nos experts vous permettrons d'apprendre  beaucoup sur la nature.

Découvrez et partagez les Méthodes Naturelles de bien être. C'est gratuit et utile

Inscrivez vous à la newsletter pour ne râter aucun article.

 

 

  • INFECTIONS A CYTOMEGALOVIRUS

    INFECTION A CYTOMEGALOVIRUS

     

     

    SOMMAIRE

     

     

     

     

     

    INTRODUCTION

    Le cytomégalovirus (CMV) est un virus appartenant à la famille des Herpès-Virus.

    Dans un organisme infecté il peut se trouver dans les urines, les sécrétions sexuelles (sperme et sécrétions vaginales), la salive, les expectorations, le lait maternel et le sang ainsi que les organes atteints.

    Le terme de cytomégalovirus est employé car le virus entraîne l'augmentation de taille des lymphocytes (cellules sanguines) signe caractéristique d'une infection par le CMV.

    Le CMV est une affection virale normalement inoffensive, mais qui peut être grave pour les personnes immunodéprimées. C'est un virus en règle générale responsable de peu de symptômes chez les individus dont le système immunitaire est efficace, responsable de fatigue ou autre symptômes faibles et peu caractéristiques telles que des douleurs ou de la fièvre, mais elle peut être grave chez les personnes immunodéprimées ou chez la femme enceinte. L'incubation est de 20 à 40 jours en moyenne mais c'est très variable.

     

    Si vous désirez vous imprègner de notre remède naturel BIO et ces composants, Alors veuillez cliquer sur l'image juste en dessous

     

    Cmv pour contact asb

     

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

     

     

     

     

     

     

     

    Causes de contamination

    Cette maladie est fréquente chez les séropositifs à des stades avancés de la maladie. Très souvent chez l'individu sans pathologie autre, l'infection causée par ce virus passe inaperçue ou se manifeste simplement par de la fatigue. " La contamination est essentiellement le fait de la salive et des urines ", explique le Dr Philippe Mironneau, gynécologue et obstétricien à Dijon. Elle peut aussi se faire par les sécrétions intimes et les larmes.

    Les causes de transmission du cytomégalovirus sont causées par les fluides corporels, c’est-à-dire les fluides corporels :

    • La salive.
    • Le sang.
    • L’urine.
    • Le sperme.
    • Lait maternel.

    Elle peut être transmise lorsque la personne infectée contient activement le virus et peut être transférée par contact avec le sang ou d’autres liquides organiques d’une personne atteinte de cytomégalovirus, ou lors de rapports sexuels, mais il n’est pas très fréquent que cela se produise lors d’une transplantation d’organe ou par transfusion sanguine, bien que cela puisse se produire.

    Besoin d'assistance de nos experts en santé ?
    Appelez donc ce numéro
    +22997324449

     

     

    Symptômes cmv

    Parfois, l'individu atteint peut présenter de la fièvre, des douleurs diffuses. Chez le patient VIH, c'est par contre une infection potentiellement grave se manifestant souvent par une atteinte de la rétine, des inflammations au niveau digestif ou neurologique. 

    Les symptômes du cytomégalovirus sont généralement légers ou, dans de nombreux cas, asymptomatiques. S’il y a une manifestation de cette infection, il est possible qu’elle puisse être confondue avec n’importe quelle autre pathologie, de sorte que beaucoup de gens ne savent même pas qu’ils ont été infectés. Ces symptômes peuvent l’être :

    • Mal de gorge et maux de tête.
    • Fièvre.
    • Fatigue et faiblesse.
    • Glandes enflées.
    • Douleurs musculaires
    • Perte d’appétit.

    En revanche, dans les groupes à haut risque infectés par le cytomégalovirus ou ceux dont le système immunitaire est faible en raison de maladies telles que le VIH ou qui ont récemment subi une transplantation et sont sous traitement médical, les symptômes du virus peuvent être plus graves :

    • Perte de la vue et de l’ouïe.
    • Des crises d’épilepsie.
    • Handicap mental.
    • Saignement dans les intestins.

     

    Mode de transmission cmv

    Le CMV est excrété dans les urines et la salive pendant des mois voire des années après l'infection puis celui-ci persiste à l'état de latence, il peut être excrété à nouveau en cas d'immunodépression.

    La transmission se fait par contact direct cutané ou muqueux (urines, salive, lait maternel, sécrétions vaginales, sperme), ou au cours d'une grossesse de la mère au fœtus, ou lors de transfusions de sang ou greffes d'organes. Les enfants porteurs du germe sont très nombreux de nos jours.

     

    Cytomégalovirus et grossesse

    L'infection à cytomégalovirus est une maladie virale qui peut avoir de graves conséquences si elle se déclare pendant une grossesse. En effet, si la maladie atteint le fœtus, de nombreuses séquelles sont possibles allant d'un retard psychomoteur, à des séquelles auditives, un retard de croissance. Dans certains cas, une mort in utero peut se produire. Selon le Haut conseil de la santé publique "la plupart des nouveau-nés infectés asymptomatiques à la naissance ne développeront pas de handicap, seuls 10% pourront développer une surdité jusqu'à l'âge de 5 ans".

     Le taux de transmission augmente avec le terme mais les séquelles sont plus graves en cas de transmission au cours du premier trimestre. C'est pourquoi il est important de confirmer l'infection chez la mère et d'estimer son ancienneté. Pour cela, plusieurs examens biologiques sont possibles.

    Les personnes à risque

    Il existe des populations dites à risque où le CMV peut donner une maladie grave : les malades immunodéprimés, greffés, sidéens, femmes enceintes non immunisées. Ces femmes enceintes doivent être très vigilantes si elles sont en contact avec des enfants en bas âge.

    Les personnels soignant et le personnel des crèches peuvent être en contact avec des porteurs du CMV, les précautions pour éviter de transmettre le virus sont importantes à connaître.

     

     

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

     

    comment éviter une infection CMV A UN ENFANT ?

    • Ne pas embrasser l'enfant sur la bouche
    • Ne pas goûter dans son assiette, finir son plat
    • Ne pas sucer la tétine du bébé 
    • Ne pas embrasser un bébé qui pleure sur les joues
    • Ne pas aspirer le nez d'un bébé enrhumé sans précautions (il faut utiliser des mouchois notamment et se laver les mains)      
    • Ne pas prendre un bain avec un bébé qui risque d'y uriner
    • Se laver les mains après avoir toucé les jouets, vêtements mouillés par l'urine

    Dans un communiqué du 3 décembre 2019, le CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français) annonce être conscient du danger lié à l'infection congénitale due au CMV et de ses conséquences. Il y rappelle la nécessité d'informer les futurs parents sur le virus, et les mesures de prévention efficaces pour éviter la contamination pendant la grossesse "le plus tôt possible, idéalement avant la grossesse". Une sérologie pour dépister la maman peut aussi être réalisée avant ou au début de la grossesse"après information et discussion avec le couple des avantages et inconvénients, des conséquences et possibles difficultés d'interprétation des sérologies et de prise en charge"Pas de dépistage systématique donc, en raison de "l'absence de preuves suffisantes de l'efficacité du traitement préventif de la transmission materno-fœtale ou curatif des fœtus infectés" explique le CNGOF. 

    Conseils utiles contre le cytomégalovirus pendant la grossesse

    Pour l'heure, la seule véritable manière de se prémunir du CMV consiste à respecter les recommandations d'hygiène suivantes :

    - Eviter le contact avec la salive (incluant les bisous sur la bouche, les urines, les larmes, et les sécrétions nasales). Si vous êtes enceinte, évitez donc d'embrasser un bébé, ou un enfant de moins de trois ans sur la bouche, ou sur les joues pour le consoler lorsqu'il est en train de pleurer.

    Ne pas utiliser la même cuillère, manger dans l'assiette ou partager le même verre que l'enfant. Il est recommandé de ne pas goûter ou finir le plat de bébé, ni partager l'assiette, la bouteille ou un gâteau.

    Ne pas mettre sa tétine à la bouche. De nombreuses mamans ont tendance à sucer la tétine pour la nettoyer, ou à mettre le biberon dans la bouche pour vérifier la température du lait, mais ces "mauvaises habitudes" augmentent les risques. A la place, vous pouvez tester la température avec le dos de la main, ou si besoin goûter son repas avec une autre cuillère. 

    - Eviter de prendre un bain avec son bébé (qui pourrait uriner dans l'eau). Le HCSP conseille également aux femmes enceintes d'éviter de toucher le pyjama mouillé de son enfant.

    Si votre bébé est enrhumé, le HCSP recommande aux parents de ne pas l'embrasser sur les joues, ni aspirer son nez sans précautions. En cas d'utilisation d'un mouche-bébé par exemple, il est préférable de le nettoyer immédiatement en suivant la notice. Vous pouvez également utiliser des mouchoirs en papier, et les jeter immédiatement après usage.

  • LES MALADIES GUERIT PAR LE PERSIL

    PERSIL ET SES VERTUS

     

    SOMMAIRE

    Définition

    Propriété thérapeutique des feuilles de persil

    Quelques recettes et autres propriétés médicinales de persil

    Utilisation de la racine de persil

    La composition chimique de persil utile pour la thérapie

    Propriétés médicinales de la racine de persil

    Autres recettes utiles à base de persil

     

    DEFINITION

    Le persil, encore appelé (Petroselinum crispum), plat ou frisé, est une plante aromatique d’origine méditerranéenne très répandue en Europe.

    Utilisée depuis des millénaires en cuisine, cette plante riche en vitamines, en minéraux et en oligoéléments est aussi reconnue depuis longtemps pour ses vertus et ses bienfaits sur la santé.

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

     

     

     

     

     

     

    PROPEIETES THERAPEUTIQUE DES FEUILLES DE PERSIL

    Les feuilles fraîches du persil sont riches en vitamines et en minéraux. Leur pouvoir antioxydant en font un excellent assaisonnement santé, luttant contre l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement des cellules.

    Le persil est reconnu pour ses vertus diurétiques. Il est alors particulièrement efficace en décoction (50 g de feuilles de persil par litre d’eau) à boire au fil de la journée.

    Le persil offre une action bénéfique sur le foie, la rate, les intestins et l’ensemble du système digestif.

    Il soulage les troubles intestinaux (ballonnements, constipation, indigestions), calme les coliques néphrétiques et lutte contre les infections urinaires.

    Prévention des maladies chroniques et saisonnières des voies respiratoires : toux, asthme, bronchites.

    Le persil a des effets antianémiques et anticoagulants. Il est efficace en cas de règles irrégulières, douloureuses. Riche en vitamine K, il est toutefois déconseillé aux personnes qui prennent des anticoagulants.

    Attention, des quantités de persil trop importantes pourraient engendrer des troubles cardiaques, avoir des effets abortifs et irriter les reins.
    De manière générale, on le déconseille aux femmes enceintes et aux personnes qui ont des problèmes de reins.

    En usage externe, les feuilles de persil calment les piqûres d’insectesles irritations de la peau, les contusions et les ecchymoses.

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par WhatsApp en cliquant sur APPELER 

     

     

    QUELQUES RECETTES ET AUTRES PROPRIETES MEDICINALES DE PERSIL

    Le principal atout du persil est sa richesse en vitamine C.

    Il est également une bonne source de provitamine A, de vitamine K, de vitamine B9 et de minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium et le fer. Enfin, le persil renferme une grande quantité d'apigénine, de lutéine et de bêtacarotène qui sont de puissants antioxydants.

    En pratique : pour bénéficier d'un apport significatif de vitamines et de minéraux, il faut consommer une portion généreuse de persil. Comptez 2 à 3 cuillères à soupe de persil haché à parsemer dans une omelette, un taboulé, une salade, une vinaigrette…

    Besoin d'assistance de nos experts en santé ?
    Appelez donc ce numéro
    +22997324449

     

     

    Le persil pour détoxifier l'organisme

    Le persil a des vertus diurétiques et dépuratives. Il nettoie naturellement les reins et favorise l'élimination des toxines.

    En pratique : déposez un bouquet de persil dans un litre d'eau. Faites bouillir, filtrez puis laissez refroidir. Buvez quotidiennement un verre de cette décoction pendant 1 à 2 semaines maximum.

    Le persil pour contrer la mauvaise haleine

    En capturant certains composés sulfurés dans la bouche et dans l'intestin, le persil permet de masquer les mauvaises odeurs, particulièrement en cas d'ingestion d'ail. Prière découvrir la recette de halitose appelée mauvaise haleine en cliquant sur REMEDE HALITOSE.

    En pratique : infusez quelques feuilles de persil que vous utiliserez en gargarisme pour vous rincer la bouche ou mâchez simplement un brin de persil.

    Le persil pour faciliter la digestion

    Le persil possède des propriétés digestives et antispasmodiques. Il est donc intéressant pour soulager ballonnements, coliques, gaz intestinaux.

    En pratique : plongez quelques feuilles de persil dans une tasse d'eau bouillante et dégustez cette infusion après le repas.

    Le persil pour réguler le flux menstruel

    Le persil renferme de l'apiol, une substance aux propriétés emménagogues. Autrement dit, il aide à régulariser ou rétablir les règles interrompues (aménorrhée) mais aussi à soulager les douleurs menstruelles (dysménorrhée).

    En pratique : à consommer sous forme d'infusion.

    Le persil pour bloquer la lactation

    Le persil a des propriétés anti-galactogènes. Il est donc préconisé pour empêcher la montée de lait, soulager les engorgements laiteux ou encore pour aider en douceur le sevrage.

    En pratique : consommez-le en tisane ou, en cas d'engorgement, plongez quelques feuilles de persil dans un peu d'eau chaude et déposez en cataplasme sur les seins.

    Le persil comme antiseptique et anti-inflammatoire

    Utilisez-le sous forme de cataplasme pour apaiser une piqûre d'insecte ou décongestionner une ecchymose, ou sous forme de tisane pour calmer la toux.

    Le persil, un aliment anti-cancer

    L'apigénine que contient le persil fait l'objet de nombreuses études. Ce flavonoïde aurait des propriétés anticancéreuses et contribuerait à réguler le glucose sanguin. D'autres recherches sont néanmoins nécessaires pour venir confirmer ces premiers résultats prometteurs.

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par WhatsApp en cliquant sur APPELER 

     

     

     

     

     

     

     

    UTILISATION DE LA RACINE DE PERSIL

    La racine de persil a longtemps été utilisée par les chamanes lors de rituels magiques, et les guérisseurs lui ont conseillé de l'utiliser pour améliorer les pertes menstruelles. De plus, la racine devait être collectée exclusivement sur la nouvelle lune, en tenant compte de la position du nouveau mois (doit être sur la ligne d'horizon).

    Préparation des matières premières médicales

    En plus du persil habituel, dans lequel chaque parcelle domestique aura certainement sa place, beaucoup cultivent le persil racine (plus souvent dans une culture de deux ans). La différence caractéristique entre la racine de persil et les variétés ordinaires est la racine charnue et juteuse, utilisée pour des besoins médicinaux. Dans des conditions de croissance appropriées, le poids de la racine au cours de la deuxième année de vie peut atteindre 100 grammes ou plus. La récolte des racines peut commencer à l'automne (la première année de culture) ou pendant toute la période chaude (la deuxième année de la plante). Vous pouvez utiliser des plantes racines fraîchement arrachées et vous pouvez aussi les sécher pour une utilisation future. Le légume racine lavé avant séchage est coupé en morceaux dans le sens de la longueur et séché à l'air libre (sous un auvent, suspendu à une ligne de pêche), ou dans un séchoir thermique (température ne dépassant pas 40 ° C, afin d'éviter la perte d'huiles essentielles).

    La racine de persil séchée ou fraîche présente deux avantages : comme assaisonnement et comme matière première médicinale.

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

     

     

     

     

     

     

    LA COMPOSITION CHIMIQUE DE PERSIL UTILE POUR LA THERAPIE

    Les racines de persil, ainsi que ses feuilles, contiennent de l'huile essentielle volatile (environ 0,08 - 0,1%), des vitamines B (B1, B2), de la nicotinamide (vitamine P), de la vitamine C et des caroténoïdes (provitamines A), glucides et acides organiques.

     

    PROPRIETES MEDICINALES DE LA RACINE DE PERSIL

    La racine de persil est avant tout un précieux supplément de vitamines. Il suffit de manger 50 à 60 g de persil pour satisfaire les besoins quotidiens de l’organisme en acide ascorbique et en vitamine A.

    La racine de persil possède des propriétés diurétiques prononcées, qui peuvent être recommandées aux patients souffrant d’œdème d’origine rénale ou cardiaque.

    Les composants de l'huile essentielle de racine de persil ont une activité antimicrobienne, stimulent l'écoulement de la bile et des processus digestifs.

    L'utilisation de persil dans les aliments (racines, feuilles) est recommandée chez les patients souffrant d'insuffisance coronarienne. Un tel complément alimentaire a également un effet dans le cas de malformations cardiaques décompensées.

     

    AUTRES RECETTES UTILE A BASE DE PERSIL

    Œdème d'origine cardiaque

    Dans ce cas, une décoction de racine est attribuée pour augmenter la diurèse. De plus, le potassium dans la racine a un effet bénéfique sur le muscle cardiaque. Préparez le médicament à raison de 1 cuillère à soupe. Matière brute broyée dans 250 ml d’eau (ébullition 10 à 12 minutes). Le jour, il est recommandé de prendre un verre de décoction jusqu'à 3 fois.

    Cystite

    Les guérisseurs folkloriques recommandent l'infusion de racine de persil (2 cuillères à soupe par 250 ml d'eau bouillante, laisser reposer 4 à 6 heures). Pour renforcer l'effet thérapeutique, une combinaison de feuilles de persil frisées en mélange avec la racine est recommandée. Prendre jusqu'à 5 fois par jour jusqu’à guérison complète.

    Prostatite

    On sait que les feuilles de persil sont recommandées chez les hommes atteints de dysfonction érectile et que la racine est souvent prescrite pour la prostatite. Lorsque la prostate est utilisée racine fraîche, ce qui doit être broyé sur une râpe et versez de l'eau bouillante (2 cuillères à soupe par 200 ml d'eau). Laisser infuser pendant 10 à 12 heures (dans un thermos). Prendre avant les repas 1 cuillérée à soupe.

    Le jus de persil est un remède très puissant pour stimuler le cortex surrénalien. En outre, le jus aide à améliorer la digestion, cependant, il suffit simplement d'entrer le persil dans le régime alimentaire. Préparez le jus de préférence de la plante entière (racine et herbe). La plante débarrassée du sol est broyée dans un hachoir à viande et du jus pressé. La séparation du liquide est facile, même sans trempage dans l'eau. Prendre le jus est recommandé dans un mélange avec du miel 1 cuillérée à soupe trois fois par jour.