Inscrivez-vous pour recevoir mes remèdes naturels et conseils utiles

Le champ SMS doit contenir entre 6 et 19 chiffres et inclure le code pays sans utiliser +/0 (ex. : 33xxxxxxxxx pour la France)
?
 

Condylome manifestation asb

CONDYLOME, TRAITEMENT, CAUSE, SYMPTÔME ET PRÉVENTION DE CONDYLOME

CONDYLOME

QU'EST-CE QUE LE CONDYLOME ?

Manifestation physique de l'infection du virus HPV (Human Papilloma Virus) dont il existe une centaine de sous-types, le condylome aussi appelé "verrue génitale" peut se localiser chez l'homme ou la femme au niveau des organes génitaux et du pourtour de l'anus. Parfois, cette infection peut être également présente dans la bouche, l'urètre, le vagin ou sur le col de l’utérus.

Mais comment guérir le condylome naturellement ? Pour trouver réponse à cette question, cliquez juste sur l’image pour lire gratuitement la procédure de notre remède BIO.

 

Condylome titre asb

Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

 

 

 

Quels sont les symptômes des condylomes ?

 

Condylome manifestation asbSymptôme des condylomes

Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

 

Les condylomes ou verrues génitales, sont des lésions cutanées qui se localisent au niveau des organes génitaux ou de la région anale.
La plupart des personnes qui sont infectées n’ont pas de symptômes.
Il peut y avoir une irritation locale et rarement des saignements.
Les condylomes peuvent être une source d’anxiété pour la personne atteinte de l’infection.

On retrouve généralement les symptômes :

  • Chez la femme : sur la vulve ou dans le vagin ;
  • Chez l'homme : sur la verge et les testicules ;
  • Voire autour de l'anus dans les deux cas.

Toutefois, il faut savoir que ce virus peut rester dans le corps pendant plusieurs mois, en causant des symptômes ou non. On peut donc être contagieux même sans verrues apparentes.

 

Les causes de condylome

 

Condylome illustration de l'infectionILLUSTRATION, ET CAUSE DE L'INFECTION CONDYLOME

 

Besoin d'assistance de nos experts en santé ?
Appelez donc ce numéro
+22997324449

Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

 

Les verrues génitales ou condylomes sont causées par le papillomavirus humain, qui est également connu sous le nom d’HPV. Il s’agit d'une infection sexuellement transmissible et comme souvent, elle est plus fréquente chez les personnes âgées de moins de 30 ans.

Si on estime que 50% des personnes sexuellement actives seront infectées par le HPV à un moment donné de leur vie, toutes ne contracteront pas de verrues génitales.

Comme pour toute autre infection sexuellement transmissible (IST), le papillomavirus humain est transmis lors des rapports sexuels sans protection (vaginaux, oraux-génitaux ou anaux). Une infection par HPV peut donc causer des lésions dans la bouche, sur la langue et dans la gorge dans le cas d’un rapport oral non-protégé, ainsi que dans l’anus et le rectum en cas de rapports anaux. Les préservatifs diminuent significativement le risque de transmission du virus bien qu’ils ne protègent pas complètement, puisque le virus peut être présent sur des parties non couvertes par le préservatif.

Des verrues peuvent apparaître plusieurs mois après la contamination par le virus.

Une transmission indirecte (eau, linge de toilette par exemple) est possible bien que rare. Il existe aussi un risque de transmission de la mère à l’enfant lors de l’accouchement.

Les personnes ayant un système immunitaire affaibli sont plus vulnérables et donc plus susceptibles de développer des verrues. Si vous souffrez d'une autre maladie, que vous avez un mode de vie malsain et un régime alimentaire inadapté, votre système immunitaire peut-être affaibli et cela favorise l’apparition des verrues génitales.

C’est quand les condylomes, ou verrues génitales, sont visibles que le risque de transmission du virus HPV est le plus élevé.

 

 

Comment se fait la transmission des condylomes ?

Le virus responsable des verrues génitales se transmet facilement d’une personne à l’autre par contact sexuel.

Les verrues génitales peuvent se propager d’une personne à l’autre lors de rapports sexuels vaginaux ou anaux.

Le virus peut se propager par contact peau à peau lors d’un contact génital rapproché sans pénétration sexuelle.

Les zones non couvertes par un condom peuvent être infectées.

Le virus est plus susceptible d’être transmis lorsque les verrues sont présentes, mais il est possible de transmettre le virus après la disparition des verrues.

Il est possible de développer des lésions dans la bouche ou la gorge, ou sur les lèvres par des relations uro-génitales.

Les femmes avec des verrues génitales au cours de la grossesse peuvent transmettre le virus au bébé pendant un accouchement par voie vaginale.

Vous ne pouvez pas contracter des verrues génitales par le partage de bains ou de serviettes, dans les piscines, par contact des sièges de toilette ou par le partage de tasses ou verres.

 

 

Comment prévenir cette infection ?

L’usage des préservatifs s'avèrent relativement inefficaces pour éviter la contamination puisque les lésions ne se cantonnent pas uniquement à la verge ou au vagin. La prévention est donc assez compliquée à mettre en œuvre. Pour ne contaminer personne, mieux vaut éviter tout rapport sexuel avant d'être soigné. En matière de prévention, le vaccin contre le papillomavirus demeure la seule alternative. 

En outre, se protéger avec des préservatifs pendant ses rapports contribue à minimiser le risque de transmission. Le système immunitaire finit généralement par éliminer le virus.

Chez les femmes, il est dans tous les cas recommandés de faire un frottis régulièrement (tous les 3 ans quand le résultat est normal) pour le dépistage du cancer du col.

Par ailleurs, le virus HPV étant généralement transmis lors de contacts sexuels, il est recommandé de se faire dépister pour les autres IST.

 

 

 

Quelle relation existe-t-il entre les Condylomes et cancer ?

Sur plus de 100 souches différentes de HPV, environ 30 à 40 sont transmises sexuellement. Pourtant, très peu de ces souches sont responsables de l'apparition de verrues génitales.

D'autres souches du virus sont associées à des verrues ailleurs sur le corps. Certaines souches du papillomavirus, différentes de celles qui causent les verrues génitales, peuvent causer le cancer du col utérin. Cela se produit lorsque le papillomavirus affecte la croissance de cellules spécifiques, qui peuvent conduire à un cancer du col de l'utérus chez la femme ou au cancer du pénis chez l’homme.

Comme nous l’avons dit plus haut, lorsqu’il y a une prise de risques lors d’un rapport sexuel, il est important de rester alerte aux différents virus qui ont pu être transmis, car il se peut que plusieurs types d’HPV aient été transmis, et l’apparition de verrues génitales n’exclut pas que le papillomavirus responsable du cancer du col ait été transmis également.

Pour autant, avoir des condylomes ne signifie pas non plus que la souche responsable du cancer du col chez la femme est présente dans l’organisme.

Rappelons que les femmes doivent effectuer un frottis régulièrement (tous les 3 ans), à partir de l'âge de 21 ans. Le test HPV doit être demandé lors de ces frottis et en cas de doute, il est possible de réaliser une biopsie - l'extraction d'un échantillon de tissu, qui est ensuite analysé pour détecter les cellules précancéreuses et cancéreuses.

 

 

Verrues génitales et facteurs de risque

Comme avec la plupart des IST, les femmes sont statistiquement plus susceptibles d'être infectées jeunes (16-19 ans) et les hommes un peu plus tard (20-24 ans). Les facteurs de risque comprennent entre autres :

  • Une infection précédente avec une autre IST (elle augmente le risque d'une nouvelle infection IST) devenir sexuellement actifs à un jeune âge (le système immunitaire pourrait ne pas être suffisamment mature pour lutter contre le virus lui-même)
  • L’immunosuppression
  • Le tabagisme

 

L'infection peut également être transmise par un contact non protégé avant la pénétration. Si vous avez une apparition soudaine et sévère de verrues génitales, consultez un médecin au plus tôt avant qu’elle ne se propage.

La croissance et la propagation sévère et rapide des verrues génitales peut être le signe d'un problème avec votre système immunitaire. Votre médecin pourra alors si nécessaire vous prescrire des tests en plus de l’examen clinique, afin de dépister en autre les IST telle que le VIH.

 

Comment se protéger contre les verrues génitales ?

Pour prévenir les verrues génitales, il est recommandé d’utiliser un préservatif si vous ou votre partenaire a des condylomes. Cependant les préservatifs ne fournissent pas une protection à 100% contre les verrues car elles peuvent être situées à la base du pénis ou la vulve.

Les verrues génitales sont transmises par contact direct avec la peau, le risque d'infection est augmenté par des rapports sexuels non protégés ainsi que par un changement fréquent de partenaires sexuels.

Le préservatif offre la meilleure protection contre le contact direct avec les verrues. Cependant, il ne protège que si les verrues sont uniquement sur le pénis ou le vagin et que le préservatif couvre complètement la zone affectée.

La contamination peut également se faire par d’autres biais que les rapports sexuels. Plus rarement, une salle de bains commune ou le partage de serviettes infectées peuvent conduire à une infection au papillomavirus humain.

 

Toute personne en contact avec le virus développera-t-elle des verrues génitales ?

Toutes les personnes en contact avec le papillomavirus ne développeront pas nécessairement de verrues génitales.

Des facteurs de risques individuels, tels que le système immunitaire, jouent un rôle important dans le développement de l’infection. Ainsi, un exercice régulier, une alimentation saine et un sommeil suffisant renforcent le système immunitaire et peuvent aider à réduire les risques.

Une fois infectée, les délais d’incubation sont très variables, allant de trois semaines à plusieurs années.

Les condylomes sont aussi appelés condylomes acuminés, condylomes génitaux ou verrues génitales.
L’apparence des condylomes peut varier. Les condylomes ressemblent le plus souvent à des excroissances en forme de chou-fleur ou en crêtes de coq.
Les condylomes sont des lésions indolores qui peuvent se trouver sur la peau ou sur les muqueuses des régions génitales et anales.
Le VPH est une des infections transmises sexuellement (ITS) les plus répandues au Canada. L’infection par le virus du papillome humain (VPH) peut causer les condylomes. L’infection par les souches du VPH 6 et VPH11 est la cause principale des condylomes.
Les condylomes peuvent se transmettre lors de contacts oraux-génitaux et par contact des organes génitaux avec ou sans pénétration.

 

Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

 

CONDYLOME

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire