Traitement Naturel Synéchie de l'utérus

  • LA SYNECHIE : TRAITEMENT NATUREL, CAUSES, SYMPTOMES

     

    DEFINITION

    Les synéchies utérines se définissent par la présence d’une adhésion totale ou partielle des parois utérines entre elles.

    On parle de syndrome d’Asherman, décrit pour la 1e fois en 1950 lorsque ces lésions s’associent à des symptômes qui peuvent être multiples : hypo- ou aménorrhée secondaire, infertilité, avortements spontanés précoces, ou anomalie de la placentation.

    Elles sont la conséquence d’un traumatisme de la couche basale de l’endomètre le plus souvent dans les suites d’un curetage post-abortif.

    Il existe de nombreuses affections corporelles qui doivent être diagnostiquées et traitées différemment pour le bien-être des êtres humains. De même, les synéchies utérines sont l'une de ces conditions et dans cet article, je vais en discuter en détail.

     

     

    Aviez-vous des préoccupations ou questions pour nous ?

    Appelez l'équipe des experts en conseils et orientations médicale sur +22997324449

    Veuillez nous joindre par whatsapp en cliquant sur APPELER 

     

     

     

     

     

     

    DESCRIPTION DE LA SYNECHIE UTERINE

    Les synéchies utérines sont une condition liée à la blessure de l'endomètre. Il est également appelé SYNDROME D’ASHERMAN. Ce syndrome est caractérisé par la formation d'adhérences intra-utérines qui peuvent conduire à l'infertilité si elles ne sont pas traitées assez tôt.

    Dans la plupart des cas, on pense que la maladie se développe généralement quatre mois après la grossesse. On pense que l'une des raisons pour lesquelles cette condition devient courante est l'utilisation systématique d'interventions intra-utérines.

    Pendant la grossesse, la condition a également été appelée feuilles amniotiques ou plis amniotiques. Dans certains cas, la condition peut entraîner des complications de grossesse.

    Plusieurs études ont été menées pour tester l'hypothèse selon laquelle les synéchies utérines sont associées à des complications de grossesse.

    Il existe de nombreuses autres études qui ont été menées et qui ont montré des résultats opposés. Certains chercheurs affirment que la maladie n'affecte en aucune façon le développement et la croissance du fœtus.

    Si vous recherchez le meilleurs remède qui guérit la synéchie, alors cliquez sur l'image en dessous.

     

    Synechie uterine asb

    Echographie de la synéchie utérine

     

    SYMPTOMES DE LA SYNECHIE UTERINE

    Cette condition est l'une de ces maladies asymptomatiques qui ne montrent leurs symptômes que lorsque la condition s'aggrave. Les médecins ne peuvent remarquer la condition que lors des examens échographiques de routine pendant la grossesse.

    Cependant, certains scientifiques pensent que la maladie peut entraîner plusieurs autres affections pouvant entraîner des signes et des symptômes associés.

    • Aménorrhée
    • Absence ou perte de menstruation
    • Menstruations rares encore appelé hypoménorrhée

    Les synéchies utérines peuvent entraîner une infertilité. La pire condition de ce syndrome peut entraîner un avortement récurrent du fœtus au cours des 3-4 prochaines semaines de grossesse.

    Étant donné que les adhérences sont comme des cicatrices qui se forment à l'intérieur de la cavité de l'utérus, le tissu cicatriciel peut provoquer des douleurs pelviennes cycliques dues aux règles. Lorsque le sang menstruel est emprisonné dans l'utérus, une femme peut ressentir des douleurs récurrentes.

    Par ailleurs, la synéchie peut aussi se traduire par des règles en faible quantité que l’on appelle oligoménorrhée. La femme développant une synéchie souffre de douleurs pelviennes pendant les règles, celles-ci sont causées par la mauvaise évacuation du sang. Cette pathologie peut se traduire par une infertilité chez la patiente, elle constitue un obstacle pour la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule. L’implantation de l’embryon dans l’utérus peut également être bloquée par la synéchie. Elle est aussi à l’origine de fausse couche répétitive chez une patiente, car l’endomètre est anormal. À noter que cette affection peut se manifester par des pathologies du placenta.

     

    CAUSE DE LA SYNECHIE UTERINE

    Il peut y avoir de nombreuses causes à cela, mais voici quelques-unes des principales causes :

    • Les experts estiment que la majorité des cas associés aux synéchies utérines proviennent de femmes qui ont subi une opération touchant l'utérus ou liée à la grossesse.
    • Certains autres cas sont des femmes qui ont eu une infection utérine ou de l'instrumentation avant la grossesse. Tout type d'infection pouvant conduire à la formation d'adhérence utérine est directement associé aux synéchies utérines. L'une des principales causes des infections de l'utérus est l'utilisation régulière de dispositifs intra-utérins.
    • L'autre cause est l'ablation chirurgicale des myomes et des polypes qui peuvent conduire à la formation d'adhérences utérines.

    NOTA BENE

    S'il n'y a aucun symptôme associé aux synéchies utérines ou si les symptômes qui existent ne causent aucune douleur ou inconfort, il n'y a aucune raison pour qu'une opération soit effectuée.

    Mais, si l'on pense que la maladie affecte le patient de quelque manière que ce soit ou qu'elle cause des dommages au bébé, les procédures de retrait doivent être effectuées dès que possible.