Inscrivez-vous pour recevoir mes remèdes naturels et conseils utiles

Le champ SMS doit contenir entre 6 et 19 chiffres et inclure le code pays sans utiliser +/0 (ex. : 33xxxxxxxxx pour la France)
?
 

SIDA et Jatropha Rouge, Remède Naturel Contre le SIDA

A la découverte du Jatropha Rouge ou jatropha Gossypiifolia

-Nom courant : Jatropha Rouge

- Nom commun : Médecinier rouge sauvage, médecinier rouge.
- Autres noms : Médicinier à feuilles de cotonnier. Pourghère rugueuse.
- Nom scientifique : Jatropha gossypiifolia L.
- Ordre : Malpighiales.
- Famille : Euphorbiacae
- Sous-famille : Crotonoideae.
- Tribu : Jatropheae.
- Genre : Jatropha L. 4 espèce(s) dans le genre Jatropha
- Espèce : Jatropha gossypiifolia.
- Origine : Amérique tropicale.

-Present au Benin sous le nom Gbaguilipkotin vèè ou Jatropha Rouge

APPROCHE CONCEPTUELLE 

De nombreuses personnes vivantes avec le VIH pensent que la médecine contemporaine ou «occidentale» est plus appropriée pour traiter la maladie. D'autres pensent que la médecine «alternative» est plus appropriée ou complète les traitements occidentaux. Dans cet article; la médecine alternative nous propose du jatropha rouge (l'ingrédient principal) et du manioc pour soigner durablement le VIH / SIDA.

Qu'est-ce que le jatropha rouge?

Jatropha rouge ou jatropha gossypiifolis , pignon de clôturesida-prevention-sidactionimg_5f0c980768d4d, pignon barbelé, pignon blanc, pignon Paraguay, purgante-de-chevaux; figues de l'enfer, mandobi-guaçu, médecineira, pinhão-croá, purgueira ou, tout simplement, purge sont tous les noms de la même plante. C'est une espèce de la famille des euphorbes, la même que celle du manioc, du caoutchouc et du ricin. C'est un grand arbuste, d'une hauteur variant entre 3 et 5 m, rustique, originaire d'Amérique tropicale; d'où il a été transporté par les navigateurs portugais vers toutes les autres régions tropicales du monde.

Description du Jatropha Rouge, Plante, Feuille, Fleur, Fruit

Jatropha roude est un arbuste monoïque, fortement ramifié et caducifolié, plus ou moins succulent, son écorce lisse est verte, elle se desquame en fine pellicule grise. Comme les autres Euphorbiacées il possède un latex, une substance laiteuse rosée caractéristique de cette famille. Les tiges et les jeunes feuilles sont de couleur violet foncé.

Les feuilles alternes sont pétiolées, pétiole de 8 à 12 cm de long, garni de poils glandulaires, à la base du pétiole présence de stipules d'environs 5 mm de long, divisées en nombreux segments pourvus d’une glande à l’extrémité. Le limbe est à contour ovale divisé en 3 à 5 lobes obovales à oblancéolés, le lobe du milieu le plus long. Lobe avec un apex aigu, des bords glanduleux et finement dentés.

Inflorescence en cyme opposée aux feuilles à fleurs éparses, avec une fleur femelle solitaire à l’extrémité de chaque axe principal.

Fleurs unisexuées, régulières, rouge foncé ; fleurs mâles à lobes du calice elliptiques lancéolés d'environ 3 mm de long, glanduleux sur les bords, pétales fusionnés dans la moitié inférieure, lobes obovales d'environ 4 mm de long, disque composé de 5 glandes libres, étamines 8, en 2 verticilles distincts, les 5 à l'extérieur soudées sur la moitié de leur longueur, les 3 à l'intérieur presque complètement fusionnées ; fleurs femelles à lobes du calice et pétales deux fois plus grands que chez les fleurs mâles, disque faiblement lobé, ovaire supère, globuleux à faiblement lobé, à 6 côtes, 3 styles d'environ 2 mm de long, soudés à la base.

Le fruit est une capsule plus ou moins charnue à sèche, globuleuse d'environ 1 cm de diamètre couverte de poils épars à glabre, verte tirant sur le brun, déhiscente en méricarpes bivalves, contenant généralement 3 graines.

Graines ellipsoïdes d'environ 7.5 mm x 4.5 mm glabres brun-gris pâle à caroncule multilobée brun foncé.

C'est quoi le VIH SIDA ? 

Le VIH provoque le SIDA et interfère avec la capacité du corps à lutter contre les infections. Le virus s’attaque aux cellules du système immunitaire, en particulier aux lymphocytes T CD4. Ce sont des cellules qui protègent le corps contre les attaques des maladies et autres infections. C’est une IST, c’est-à-dire une infection qui peut se transmettre lors des relations sexuelles . On dit qu’une personne est séropositive lorsqu’elle a été infectée par le VIH, c’est-à-dire que le VIH est entré dans son organisme et a commencé à se multiplier. La propagation du virus se fait par le biais d’un contact sexuel. Ce virus se transmet :

Par les produits sanguins (seringues usagées, sang non testé)

Par transmission mère-enfant (grossesse, accouchement, allaitement)

Par des relations sexuelles vaginales, anales ou orales non protégées

Quelles en sont les symptômes du VIH SIDA ?

Si je suis porteur du VIH SIDA comment le saurai-je ? Sachez qu’une personne infectée par le VIH n’a aucun symptôme visible pendant plusieurs années. Cette absence de symptômes ne veut pas dire que le virus n’est pas présent et actif dans le corps de la personne. En effet, dès qu’il est entré dans l’organisme, le VIH commence à se multiplier et à envahir toutes les parties du corps. Lors des premières semaines lorsqu’une personne est infectée du VIH SIDA, elle peut développer des symptômes. C’est le stade de la primo-infection. Il s’agit de symptômes faisant penser à une grippe : fièvre, grande fatigue, malaise. Etc… quelques semaines après ces symptômes disparaissent mais le VIH est toujours présent dans le corps ! Sans traitement le VIH va continuer à se développer et à envahir toutes les parties du corps. Il va ainsi continuer à détruire lentement le système immunitaire (le système de défense du corps).

       L'UTILITÉ DU JATROPHA ROUGE

Le jatropha rouge a longtemps été utilisé comme haie et brise-vent, en raison de la vitesse de sa croissance; à la fois en hauteur et en diamètre de sa tige. Cependant, c'est la forte teneur en huile de ses graines, entre 35 et 38%, associée à la caractéristique de brûler sans dégager de fumée; ce qui en fait l'un des

En médecine humaine et vétérinaire; il est utilisé comme purgatif, en plus d'être utile dans l'industrie chimique dérivée de son huile. Aujourd'hui, il s'est avéré utile dans le traitement du VIH / SIDA. d'origine tropicale les plus connus.

En médecine humaine et vétérinaire; il est utilisé comme purgatif, en plus d'être utile dans l'industrie des produits chimiques dérivés de son huile. Aujourd'hui, il a révélé son utilité dans le traitement du VIH / SIDA.

 

             LE JATROPHA ROUGE ET LE SIDA 

En Afrique, le SIDA semble ne plus être une maladie incurable. De nombreux guérisseurs ou encore naturothérapeutes affirment détenir le remède contre le SIDA. En effet, de nombreuses recherches confirment l'existence d'un remède à titre curatif du VIH SIDA grâce aux vertus de la plante JATROPHA ROUGE . Ce qui confère à cette plante le surnom AU REVOIR SIDA. 

      COMPOSITION DU REMÈDE BIO ANTI SIDA

INGREDIENTS

- Jatropha  rouge

- Manioc

PREPARATION

1. Écraser le manioc avec une presse manuelle pour obtenir son jus

2. Malaxer ou triturer quelques feuilles du jatropha curcas rouge dans de l’eau pour obtenir son jus.

3. Faire le mélanger des deux solutés.

MODE D'EMPLOI

Boire 3 verres par jour (matin, midi, soir) pendant 2 mois . Pour accélérer l'efficacité du traitement, éviter tous les repas, au moins 1h avant ou après la prise du médicament.

Presenté par L'ONG AFRIQUE SANTE BIO

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire